Page d’accueilli    » L’HISTOIRE    » Les Etats d’Azerbaïdjan    » L‘Etat de Safeviler   

L‘Etat de Safeviler

  


align=

Le nom de Séfévide vient de Cheik Sefiyüddin, le grand-père de Chah İsmail. Sefiyeddin, qui est en effet de religion de sunnite a gagné un grande influence à Ardabil, le centre de secte à l’époque des Ilkhanides et il a attiré l’attention de l’administration d’Ilkhanides. Firuz Chah, le grand-père de Cheik Sefiyüddin İshak, qui a établi le fond de ce secte fait partie de la famille turkmène qui s’est déménagé à Ardabil d’Anatolie à 10ème siècle. Quand Sefiyüdden est péri en 1334 son fils Sedreddin et après Hace Ali sont devenus le cheik. Leur nom n’était pas célèbre seulement en Azerbaïdjan mais il était connu aussi en Irak, en Syrie, en Anatolie, même à Belh et Buhara.
A l’époque des Séfévides les tribus turques constituées de classe souverain sont : Şamlı, Ustaclu, Türkman, Rumlu, Dülkadir, Afşar, Kacar, Tekeli, Humuslu, Talas.
Après le décès d’İbrahim, le leader de tribu de séfévides, en 1447 son fils Cüneyt est apporté à son lieu. De 1456 jusqu’à 1459 Cüneyt s’est trouvé à côté d’Uzun Hasan d’Akkoyun, le souverain de Diyarbakır, qui était peu connu à l’époque. Uzun Hasan a fait sa sœur marier avec Cheik Cüneyt afin d’assurer l’aide des cheiks Séfévides dans la lutte avec son ennemi Cahanchah. Cüneyt a planifié d’obtenir Chirvan afin de fondre son état. Il a attaqué à Chirvan afin d’occuper le pays et obtenir le trône de Chirvanchah avec des milliers des partisans des divers pays lors de ses campagnes et est battu lors de la guerre. Son fils Cheik Haydar, qui a pris son lieu, a obtenu une grande autorité tout en se mariant avec la fille d’Uzun Hasan. Il a organisé d’une campagne afin de prendre la revanche de son père. Dans cette guerre Cheik Haydar a été tué, sa famille et ses enfants sont sauvés par son beau-frère Yakup Khan.
Ali, le grand fils d’Haydar, est annoncé comme le cheik par les disciples. Ali étant tué par les Akkoyunlus, son frère İsmayıl, à six ans, a été échappé par les disciples et apporté à Gilana. Il a été caché là-bas pendant six ans, quand il a eu treize ans, il a quitté Lahican, où il se trouvait afin de prendre la place de son grand-père Uzun Hasan. Il a capturé les tribus d’ustaclu, şamlu, rumlu, mosullu, hintli, tekeli, çapanlu, garadağlı, zülgederli, varsag, efşar et gacar à son entourage avec Aran et une partie de Chirvan. Puis il s’est dirigé vers Azerbaïdjan ; mais le souverain d’Akkoyunlu n’a pas pu rester contre lui et il s’est fuit. Il a possédé les villes d’İsfahan, Kaşan, Yezd, Şiraz et Gum. C’est ainsi l’état d’Akkoyunlu a achevé sa vie.
En 1508 Azerbaïdjan Iran, et la totalité des lieux proches à montagne d’Ağrı sauf à Horasan, sont participés sous la souveraineté de Séfévides arabes d’Irak. Les efforts d’obtenir la totalité des territoires de l’Etat d’Akkoyunlu par Chah İsmayıl ont continué. Au début de 16 ème siècle la totalité des états voisins ont acceptés le fait que les séfévides sont les héritiers de Karakoyunlu et d’Akkoyunlu.
Chah İsmayıl battant l’armée de Khan Şeybani, le souverain Ouzbek en 1510 aux approches de Merv, il a obtenu la ville d’Horasan. A la fin de première année de 16ème siècle les territoires de l’Etat de Séfévides arrivaient de fleuve d’Amuderya jusqu’au fleuve de Fırat.
L’armée de séfévide a quitté avec échec et il s’est retiré de la guerre qu’elle a commencée avec l’armée de Yavuz Sultan Selim, le souverain d’Ottoman, sur la plaine de Çaldıran, à sud-ouest de Maku le 23 Août 1514. Lors de cette guerre, les séfévides ont perdu Erzincan, Diyarbakır, Mardin et certaines villes d’Anatolie.
Chah İsmail a soumis Chirvanchahlar et Shaki au nord aux séfévides jusqu’au moment où il est péri en 1524. A l’époque de son fils Tehmasibl le 1re (1524-1576) le territoire de Chirvan est lié à l’Etat de Séfévide et on a donné une fin à la souveraineté de Shaki.
Kanuni Sultan Süleyman, le souverain d’Ottoman a avancé contre les Séfévides pour quatre fois à savoir en 1534, 1535, 1548, 1554. Kanuni a conclu la convention de paix à Amasya avec Tehmasib en 1555 tout en comprenant qu’il n’aboutira à aucun résultat. Après la mort de Tehmasib le 1re on a vécu l’anarchie de souveraineté en Azerbaïdjan pour un certain délai. Murat le 3ème, Sultan d’Ottoman qui valorise le cas est allé au Caucase de sud en 1578 avec l’armée et il a occupé Şamah et Derbend. Le désaccord d’Ottoman-Séfévide prenant 12 ans a pris fin avec une convention signée en 1590. A cette époque Chah Abbas qui a passé à la dominance, a du donner à l’Empire Ottoman, la totalité des terres à l’ouest hors de celle de sud-est.
Chah Abbas le 1re (1578-1629), qui a passé à la tête de l’Etat Séfévide Turc, a lancé certains réformes importants afin de lutter contre l’Empire Ottoman et d’obtenir Azerbaïdjan de nouveau. Il a fondé des nouvelles troupes militaires. Mais on a fait des erreurs considérables et on a désignés des personnes d’origine persane pour les institutions de l’Etat. La capitale de l’Etat est transportée à İsfahan de Gezvin et ainsi l’administration est décomposée.
Malgré que l’Etat de Séfévide a vécu jusqu’aux débuts de 18ème siècle, ils sont éloignés totalement de la tradition publique turc et ils ont commencé de vivre les traditions des chahs persans. Nadir Chah a donné fin à l’existence de l’Etat en 1736.
Les capitales sont les villes de Tabriz, Gezvin (1555) et İsfahan (1598)(

Les souverains qui ont régnés
1501-1524   Chah İsmayıl le 1re
1524-1576   Tehmasib le 1re
1576-1577   İsmayıl le 2ème
1578-1587   Mehemmed Hudabende
1587-1629   Abbas, le 1re
1629-1642   Sefi, le 1re
1642-1666   Abbas, le 2ème
1666-1694   Süleyman
1694-1722   Sultan Hüseyn
1722-1732   Tehmasib, le 2ème
1732-1736   Abbas, le 3ème



Oxunub: 70150



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio

Follow us on