Page d’accueilli    » SPORT    » Histoire d’Entraînement   

Histoire d’Entraînement

  


align=

Les mouvements physiques et les habitudes de travail, les types de guerre et de combat comme la lutte, la course, le saut, l’aviron, la natation, l’élévation du poids, le tir à l’arc, l’escrime, le tir de lance etc. peuvent être considéré comme les premiers types de sport. C’est sur que toutes les populations avait ces types de sport. Il est impossible de savoir quand, où le premier concours de sport concernant un de ces types de sport a été organisé. Selon les données archéologiques, on peut dire que les premiers concours des athlètes étaient la lutte. Les plus anciennes informations de ce sujet sont basées sur les 26ème et 27ème siècles AJ. Dans l’épopée Gilgamış appartenant au 8ème siècle, on donne les informations concernant les concours de lutte en basant  sur les monuments de Sumer appartenant au 3 milles ans AJ.
La lutte est un des types de sport traditionnel qui s’est répandu en Azerbaïdjan dans les anciennes périodes. On mentionne les concours de lutte dans les œuvres écrites, les contes et les anciens monuments écrits. Dans les épopées “Kitab-ı Dede Korkut étant un des anciens monuments écrits, on mentionne largement les autres types de conflit avec deux personnes aussi que la lutte. On a clairement mentionné que ces conflits ont été organisés en étant les concours.
Les concours de lutte étant un ancien type de sport en Azerbaïdjan ont été ensuite organisés dans les lieux spéciaux appelés “zorhana”.
Les populations qui parlent l’ancien turc ont passé la moitie de leurs vies sur les chevaux. Les concours de sport comme les concours de cheval, la lutte sur le cheval, l’escrime, “yambagapma”, “çovgan buzgaşı” se sont largement répandus entre les populations qui parlent le turc.
Le sport a commencé à développer au niveau Professional pendant le temps. Au début du 20ème siècle, les lutteurs d’Azerbaïdjan nommé Sali Süleyman et Reşit Yusifov était très célèbre dans le monde entier. Ils ont montré au monde le pouvoir dont ils possèdent dans les concours organisés à Washington, à Paris, à Chicago, à Londres et à Roma.
Sali Süleyman était considéré comme le plus dangereux rival des lutteurs du monde. Il a été appelé comme Lion de Daghestan, Amour de l’Orient . Il y a aucun autre lutteur dans le monde qui a pu gagner contre ce lutteur azerbaidjanais. Sali Süleyman a pu facilement couper les chaines en fer et faire un nœud en utilisant une barre de fer. Les épopées sur lui sont encore valides. Reşit Yusifov est aussi un tres fort lutteur avec ses grandes réussites.
Les syndicats d’Azerbaïdjan ont aussi participé aux travaux de sport et d’éducation physique vers la fin de l’année 1922. Cette association a formé les associations sportives et donné un grand soutien à la formation de l’infrastructure de sport dans le pays. Le premier journal de sport Kırmızı Sporcu (Joueur rouge) a commencé à être publié en 1923 en Azerbaïdjan. Dans la même année, on a ouvert une école pour l’éducation physique. Au sein de cette école, on a travaille pour l’éducation des experts et des enseignants de sport pour l’avenir. L’ouverture de cette école a largement contribué au développement des types traditionnels de sport dans le pays aussi que le développement des autres types de sport. Par exemple, s’il y avait deux associations sportives en 1920 en Azerbaïdjan, on a fondé en 1924 52 équipes de basketball. Après deux ans, le nombre de ces équipes a augmenté à 300. Pendant cette période, on a fondé les associations de boxe dans l’Institut de Pétrole et de Chimie de l’Azerbaïdjan et la Maison de l’Education physique. On a fréquemment organisé les fêtes et les concours de sport sur les types de sports comme la natation, le polo d’eau ou le saut à l’eau. Plusieurs amateurs de sport ont fait les exercices dans les clubs de la lutte et l’athlétisme lourd.
Rıza Bahşeliyev a fondé en 1924 une équipe de lutte nommé Kustrud et on a fondé le groupe de lutte libre moderne – la lutte française. Les étudiants de Kustrud ont rivalisé avec les lutteurs célèbres comme Sali Süleyman, Reşit Yusifov, Fyodor Margentanger, Andrey Lodz, Eldar Eroğlu et les autres. Il se trouvait aussi les autres associations sportives comme Dinamo, Tempo, Lokomotiv et la Maison de l’Education physique. 
On a aussi les tournois de sport complexe a cote des concours des différents types de sport. Par exemple, On a organisé les concours sous le nom de “Jeux olympiques” à Bakou en 1925. Selon ces jeux olympiques, on a ajouté les concours dans les différentes branches de l’athlétisme léger. Cette situation montre clairement qu’il y a un grand intérêt pour les jeux olympiques d’Azerbaïdjan et les activités pour l’augmentation de l’intérêt aux jeux olympiques entre les jeunes se trouvant dans un environnement dans lequel il n’existe pas une opportunité de participer aux jeux du monde.
L’histoire du développement des jeux olympiques d’Azerbaïdjan se sépare en quatre parties: 1) La période où les joueurs d’Azerbaïdjan ont pris la place au sein de l’équipe nationale de l’URRS dans les jeux olympiques (1952-1988); 2) La période où les joueurs d’Azerbaïdjan ont pris la place au sein de l’équipe nationale de la Communauté des Etats indépendants  (1988-1992); 3) La période où l’Azerbaïdjan a participé au mouvement de l’Olympiade internationale comme un Etat indépendant (1992-1997); La période de rénovation des mouvement olympiques – la nouvelle période (1997-2011).
Les joueurs d’Azerbaïdjan se trouvant au sein de l’équipe nationale de l’URRS ont remporté 10 médailles d’or, 11 médailles d’argent et 7 médailles de bronze avec 46 joueurs dans les 9 jeux olympiques. La médaille d’argent qui a été remporté en 1952 par R.Mehmetbeyov pour la lutte libre est considérée comme la première réussite des joueurs d’Azerbaïdjan dans les Jeux olympiques. Dans les Olympiades suivantes, Les réussites des joueurs comme Y.Konovalov, A. Kornelyuk (athlétisme), İ.Rıskal, V.Lantratova (volleyball) V.Mineyev (cinq types modernes), A.İbrahimov (lutte libre), R.Şabanova, L.Şubina, L.Savkina (handball), İ.Mehmetov, B.Koretski (escrime), İ.Ponamaryov (football) et des autres ont augmenté la respectabilité des joueurs d’Azerbaïdjan.
Même si l’Azerbaïdjan a été représenté par 2 joueurs se trouvant à l’équipe nationale de la Communauté des Etats indépendants dans l’Olympiade de Barcelone de 1992, deux joueurs azerbaidjanais nommés N.Hüseyinov (judo), V. Belinki (gymnastique) ont réussit de remporter le prix de Champion de l’Olympiade. On a commencé une nouvelle période pour le mouvement olympique du pays avec la fondation de MOK en 1992 et la connaissance de MOK par UOH. L’Azerbaïdjan a aussi obtenu la possibilité de participer au mouvement international de l’Olympiade comme un pays indépendant et de montrer le potentiel de sport. L’Azerbaïdjan a réalisé pour la première fois un discours sous son drapeau en trois couleurs de la République indépendante d’Azerbaïdjan en formant une équipe nationale d’Olympiade de 23 personnes dans l’Olympiade d’Atlanta en 1996. Dans ces jeux où 197 pays ont pris la place, le fait que la République jeune d’Azerbaïdjan ait remporté la 61 ème place peut être considéré comme une réussite. La médaille d’argent remportée par N.Abdullayev pour la lutte libre est la première médaille que l’équipe nationale olympiques de la République d’Azerbaïdjan a gagnée dans les jeux d’Olympiade.
Les travaux réalisés par l’Association nationale olympique(MOK) dont le Président était İlham Aliyev  ont positivement affecté le développement rapide des mouvements olympiques dans notre pays et assuré prendre une place active dans les mouvements internationaux olympiques (UOH). L’Association nationale olympique a réalisé une série des activités pour le développement du sport et des mouvements olympiques dans le pays et obtenu les grandes réussites pendant une courte période de temps.
Dans le but d’assurer la haute participation aux concours internationaux et de préparer les joueurs azerbaidjanais pour le 28ème Jeux olympiques d’été organisé à Sydney, on a ouvert les grandes possibilités conformément aux objectifs de l’Association nationale olympique par la déclaration du 20 janvier 1998 du Président de la République d’Azerbaïdjan. 
A la suite de la réalisation favorablement des préparations pour les jeux et au niveau de l’Etat, 31 joueurs azerbaidjanais ont pris la place dans le 27ème Jeux olympiques d’été (2000) dans 10 branches de sport.
Les joueurs azerbaidjanais ont obtenu les grandes réussites dans le 28ème Jeux olympiques d’été organisé à la ville de Sydney de l’Australie (15.09.2000).  Z. Meftaheddinova (tir de stand) et N.Abdullayev (lutte libre) ont remporté la médaille d’or, et V.Alekperov (boxe) a remporté la médaille de bronze.
Le fait que l’Azerbaïdjan a remporté le 34ème rang dans l’Olympiade de Sydney à laquelle les joueurs de 199 pays ont participé et le 23ème rang entre les pays de l’Europe était une grande victoire pour nos joueurs et notre pays. La déclaration “sur la préparation pour le 28ème jeux olympiques” signée par le Président d’Azerbaïdjan İlham Aliyev a très important pour l’organisation au plus haut niveau de la préparation pour le 28ème Jeux olympiques d’été. (05.06.2003)  



Oxunub: 18127



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio