Page d’accueilli    » LE THEATRE    » Les theatres    » Théâtre académique d’Etat d’Opéra et de Ballet d’Azerbaïdjan   

Théâtre académique d’Etat d’Opéra et de Ballet d’Azerbaïdjan

  


align=

Le théâtre académique d’Etat d’Opéra et de Ballet d’Azerbaïdjan a été fondé en 1920 comme le théâtre des Etats Unis. La partie de l’opéra a quitté en 1924 de ce théâtre et a continué ses activités en étant le théâtre Independent d’opéra et de ballet (avec les parties d’Azerbaïdjan et de Russie). A partir de l’année 1920, le théâtre d’Opéra et de Ballet d’Azerbaïdjan étant le plus grand théâtre de musique en Azerbaïdjan continue ses activités dans un beau bâtiment architectural dont les bases ont jeté en 1910. On a donné en 1928 le nom de M.F.Ahundov à ce théâtre. Ce bâtiment artistique est appelé comme le théâtre académique d’Opéra et de Ballet à partir de l’année 1959. L’histoire de l’art national d’opéra d’Azerbaïdjan commence par l’opéra nommé Leyla et Mecnun qui a présenté pour la première fois le 12 Janvier 1908 par  Üzeyir Hacıbeyov. Pendant la période jusqu’à la révolution, les opéras comme Aşık Garip (1916) de Z. Hacıbeyov, Şah İsmail (1919) de Müslüm Magomayev ont présenté aux spectateurs. Le répertoire du théâtre s’est enrichi par les opéras qui a écrit en forme de l’opéra traditionnel classique comme Şahsenem (1927, R. Glier), Narcisse (1935, M. Magomayev) et Köroğlu (1937, Ü.Hacıbeyli). On a présenté aux spectateurs les opéras comme  Château de la fille (E. Bedelbeyli) en 1940 étant le premier ballet national d’Azerbaïdjan, Patrie (1945, K. Karayev et C. Hacıyev), Hosrov et Şirin (1942, Niyazi) Nizami (1948, E. Bedelbeyli). Le théâtre académique d’Opéra et de Ballet a entré un nouveau processus étant le plus effective sur son propre développement à partir de l’année 1950. Les opéras comme Sevil (1955, F. Amirov), Liberté (1957, C. Cahangirov) Vagif (1960, R. Mustafayev), Bahadır et Sona (1961, S. Aleskerov), Morts (1963, V. Adıgözelov), les saules ne pleurent pas (1971, E. Bedelbeyli), Aygün (1973, Z. Bağırov), Pierre de la mariée (1974, Ş. Ahundova), Etoiles trompés (1977, M. Guliyev), Destin d’Hanende (1979, C. Cahangirov), Natevan (2003, V. Adıgözelov) ont présenté avec succès. Pendant ces ans, on a présenté les ballets indiqués comme ci-dessous: Sept belles (1952, K. Karayev), Karaca kız (1965, E. Abbasov), Chemin avec les tonnerres (1961, K. Karayev), Légende de l’Amour (1962, A. Melikov) , Mugam (1972, N. Alıverdibeyov), Çitra (1972, Niyazi), Mille et une nuit (1979, F. Amirov), Babek (1986, A. Alizade), Blanc et Noir (2000, H. Mirzezade), Amour et Mort (2005, P. Bülbüloğlu) et ils ont eu la réussite dans le monde entier. 



Oxunub: 69976



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio