Page d’accueilli    » LES BEAUX ARTS    » La peinture    » A propos de la peinture   

A propos de la peinture

  


La peinture décorative est dessiner un dessin ou une écriture sur de différents matériels avec un cutter. Elle est considérée un type d’art décoratif – appliqué. De nos jours, elle est en général utilisée dans la décoration des objets quotidiens. Comme ses qualités techniques sont difficiles, c’était seulement les artistes compétents qui s’en sont occupés pendant des années et cet art est considéré toujours difficile.
Les artistes qui s’occupent de la peinture décorative s’appellent peintres décorateurs. Une peinture décorative est faite d’une manière mécanique ou bien par mains. Les descriptions sont dessinées sur métal, pierre, bois ou bien verre et on y dessine des ornementations décoratives. En général, les peintres décorateurs sont en même temps calligraphes et peintres.
Auparavant, l’homme a appris à dessiner des mots et des descriptions sur de différents métaux. D’abord, on faisait ces descriptions par couper ou par forger. La forme (ou l’écriture) était dessinée sur le matériel à relief ou dans la profonde du matériel par aspirer.

src=http://azerbaijans.com/uploads/neqqasliqq.jpg

Les types de peinture décorative
La gravure qui est dessinée sur un matériel métallique ou en bronze avec une aiguille et ensuite y dessinée par empreinte s’appelle eau-forte. Les descriptions dessinées sur les pierres s’appellent la lithographie, et celles sur les arbres s’appellent la xylographique (« lito » veut dire « pierre » et « xylo » veut dire « arbre » en Grec).
Actuellement, on utilise dans l’art de peinture décorative les techniques du design de livre (organiser les livres), de l’empreinte de table (copier les œuvres dont on en a fait une), de la graphique de recherche scientifique (tableaux scientifiques, filières, schèmes, cartes, tableaux éducatifs…etc.).
Aujourd’hui, la méthode de l’industrie est plus commune dans la peinture décorative. On l’utilise fréquemment dans la préparation des cartes postales, des invitations, des produits d’industrie et même des étiquettes des vêtements. On dessine sur les montres, les armes à feu, les bracelets et les briquets de différentes inscriptions, lettres et d’autres descriptions. Un des domaines où on utilise classiquement la peinture décorative est la bijouterie.
On place des petites figures géométriques qui ont été préparées en plaques colorées, des os des éléphants et d’autres animaux et en plastique sur le produit dans la décoration et le dessin des les produits en bois, en métal et en céramique et donc on obtient de différentes peintures décoratives.
L’art de peinture décorative est utilisée non seulement sur les boites de bijouterie, les plumiers, les boutes, les miroirs, les tables basses, les estrades et les instruments mais aussi dans la production des éléments architecturaux (colonnes), des iwans…etc.

src=http://azerbaijans.com/uploads/newqaa.jpg

Les outils de peinture décorative
Dans l’art de peinture décorative, on utilise de différents outils. Le poinçon est un outil qui se ressemble à un clou à cause de sa forme. A l’aide d’un poinçon, on peut dessiner des formes dans différentes profondeurs et dans différentes largeurs. « Ştikel » est le stylo d’un peintre décorateur. « Frezer » est un cutter tournant.
En fait, ces outils sont utilisés dans la bijouterie. On les utilise dans la décoration des épées de souvenir, les armes à feu et les munitions. Les peintres décorateurs de nos jours utilisent dans d’autres domaines la technique de laser aussi. Grâce au laser, on peut dessiner les lettres, les dessins plus clairement sur les matériels. Dans les descriptions sur le métal et le verre, on utilise de différents acides chimiques.

Histoire de peinture décorative
L’apparition de l’art de peinture décorative est considérée avoir eu lieu en Chine. On y a bénéficié de la peinture décorative en préparant des pendules. Puis, dans le 4ème siècle Avant Jésus Christ, on a eu besoin des descriptions ponctuelles dans les compasses en préparant des graphiques pour les horloges d’eau.
Dans les siècles suivants, la peinture décorative s’est développée en Grèce et en Moyen-Orient. On l’a utilisée dans le développement de l’astronomie et la préparation des appareils de mer au 11ème siècle. Dessiner sur les matériels en métal, décorer les armes à feu sont devenus une mode. Cet art s’est circulé dans une courte durée en Moyen-Orient, en Iran, en Turquie, en Egypte et en même temps en Espagne et en Maroc.

Histoire de peinture décorative en Azerbaïdjan
En Azerbaïdjan, on a utilisé l’art de peinture décorative plutôt à Tabriz, à Erdebil, à Şuşa et à Gence. Les peintres décorateurs ont dessiné plutôt les immeubles, les mosquées et les livres.
Les Azerbaidjanais ont joué un grand rôle dans le développement de l’art de peinture décorative. Auparavant, l’art de peinture décorative que les Chinois et les Ouigours possédaient est passé aux Azerbaidjanais dans l’époque des Elhani. Dans l’époque du Sultan İsmail Hatai, on a même construit la célèbre école de l’art de Tabriz à coté du palais de Safevi. Le célèbre peintre Behzad y est retourné de Herat et devenu directeur de l’école de l’art de Tabriz. Behzad a dessiné des dessins en particulier sur les œuvres du grand poète Azerbaidjanais, Nizami.
Kemaleddin Behzad Tebrizli, miniaturiste Iranien, qui était connu comme le « Rafael de l’Ouest » est devenu l’élève de Seyid Ahmed. Seyid Ahmet était un des peintres Azerbaidjanais connus qui travaillait dans le palais d’Ebu Seyid Iranien. Il était miniaturiste de l’époque des Timuri. Ağamirek qui était membre Azerbaidjanais de cette école avec ses belles miniatures a décoré les anciens manuscrits et en particulier le « Hamse » de grand Nizami.
On peut voir les éléments de l’art de peinture décorative dans les manuscrits en Azerbaïdjan. Par exemple, les dessins des tapis Azerbaidjanais sont connus dans le monde entier. Un de ces tapis a été utilisé dans une peinture du peintre Hollandais, Hans Memling, dans son œuvre « Marie avec son enfant » (Maria mit den kinde). L’artiste a dessiné un des tapis Azerbaidjanais sous les pieds de Marie.
Le trône du Sultan İsmail Hatai (16ème siècle, musée de Topkapi) et le bouclier dans le musée d’armes à feu à Moscou (Mehemmed Mömün) sont des beaux exemples de l’art de peinture décorative dans l’Histoire l’art de peinture décorative Azerbaidjanaise. La mosquée de Göy à Tabriz est un monument dont les experts pensent beaucoup de bien grâce à ses beautés. Les peintures décoratives sur le tombeau de Şeyh Sefi à Erdebil sont très belles. Le tombeau de Mömine Hatun (12ème siècle) à Nakhitchevan qui a été construit par les atabegs Azerbaidjanais est un monument de grande valeur. En particulier les immeubles à Bakou de l’époque des Şirvanşah (16ème siècle) sont de grande importance.
Les Azerbaidjanais étaient parmi les artistes qui ont décoré le palais de Grand Ekber à Akra. Le Sultan Selim a fait apporter 3 milles des artistes à Istanbul de l’Azerbaïdjan après avoir battu le Sultan İsmail à Çaldıran. La mosquée verte à Bursa qui est connu pour ses belles céramiques a été construite par les ouvriers de Tabriz.
Dans l’époque Soviétique, l’art de peinture décorative s’est développée. On a en général dessiné de différentes descriptions sur de différents matériels de la méthode mécanique. Aujourd’hui, les boites à composition de selis et aux riches dessins, les boites de bijouterie et de différents objets de souvenir sont considérés des exemples de l’art de peinture décorative.



Oxunub: 18039



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio