Page d’accueilli    » LANGUE    » Grammaire de la langue azerbaïdjanais    » La morphologie de la langue azerbaïdjanaise (Connaissance de Forme)   

La morphologie de la langue azerbaïdjanaise (Connaissance de Forme)

  


La composition lexique de la langue azerbaïdjanaise selon les particularités lexiques grammaticales, morphologiques et syntaxiques se divise en quelques groupes - les parties du discours : les noms, les verbes et les parties du discours auxiliaires.

Dans la langue azerbaïdjanaise les parties du discours se composent des substantifs, des adjectifs, des adjectifs numéraux, les pronoms, les verbes, les adverbes, les conjonctions, des liaisons et des mots modèle.
Les substantifs dans la langue azerbaïdjanaise sont définis par quatre catégories spécifiques grammaticales.
- Les cas (nominatif, génitif, datif, accusatif, local et initial
Dans la langue azerbaïdjanaise les catégories supplémentaires (les noms, la réduction et l\'augmentation) sont inhérentes aux adjectifs.
Les catégories des adjectifs se distinguent par les compléments spéciaux morphologiques:
Les adjectifs numéraux dans la langue azerbaïdjanaise se divisent en  adjectif numéral cardinal, adjectif numéral ordinal, indéterminé et fractionnaire.
Les adjectifs numéraux cardinaux : (bir, üç, yeddi, beş min altı yüz etc.) - (un, trois, sept, cinq mille six cents etc.).
Les adjectifs numéraux ordinaux : (be ş - inci, otuz - uncu etc.) - (cinquième, trentième etc.).
Les adjectifs numéraux indéterminés : (az, çox, xeyli, beş - altı etc.) - (peu, beaucoup, plus, cinq - six etc.).
Les adjectifs numéraux fractionnaires : (yüzd ə biri, üç tam beşdə bir etc.) - (un de cent, trois entiers un cinquième etc.).
Dans la langue azerbaïdjanaise, il y a cinq types des pronoms.
1. Les pronoms personnels : (mən - moi, sən - toi, o - lui, biz - nous, siz - vous, onlar - eux).
2. Les pronoms démonstratifs : (o - ceux-là, bu - ceux-ci, elə - ainsi, belə - de la sorte, həmin - celui-ci, həmən - celui-là).
3. Les pronoms indéfinis (kimsə - personne, kimisə - quelqu\'un, nəsə - rien, nə isə - quelque chose, biri - quelqu\'un, kimi - qui, hamı - tout, hər kəs - chacun etc.).
4. Les pronoms défini (öz - hər - chacun, bütün - tout, filan - un tel, eyni - identique).
5. Les pronoms interrogatifs (kim - qui, nə - que, hara - où, necə - comme, nə cür - comment, hansı - lequel).

La construction grammaticale de la langue azerbaïdjanaise se distingue par la richesse des verbes, par la variété des catégories grammaticales. C\'est pourquoi, du point de vue de la partie lexique et  sémantique ils sont caractérisés par les catégories suivantes :
1) l\'efficacité et la catégorie de l\'efficacité;
2) les verbes sont affirmés et sont niés;
3) il y a des aspects des significations (məlum - connu, məchul - l\'inconnu, qayıdış - le retour, şəxssiz - impersonnel, icbar - pressant, qarşılıq - birgəlik, contre - commun);
4) il y a des formes (əmr – ordre, xəbər - les nouvelles, arzu - les rêves, vacib - nécessaire, lazım - les formes nécessaires conditionnels);
5) les temps (keçmiş - le passé (nəqli - narratif et şühudi keçmiş - le temps passé non narratifs), indiki - le présent, gələcək - le futur (qəti –simple  et qeyri - qəti - imparfait, gələcək - le futur);
6) il y a des formes de transition (feli sifət - le participe, feli bağlama - le gérondif, məsdər - l\'infinitif)
Dans la langue azerbaïdjanaise les adverbes se rapportent aussi aux noms. Il y a quatre types des adverbes : tərzi - hərəkət -  mode d\'action, zaman - du temps, yer - la place, miqdar - la quantité.
Les après syllabes, les conjonctions, les particules, les mots modèles et les interjections dans la langue azerbaïdjanaise sont considérées comme les parties du discours auxiliaires.
Entre les noms et les syllabes (üçün - pour, kimi – comme, üzrə - sur, sarı - vers, ötrü - pour, can- la vie, başqa - les autres, özgə - les étrangers, sonra - ensuite, əvvəl - d\'abord etc.), ainsi qu\'entre les noms et les verbes on accomplit les obligations syntaxiques. Les syllabes, qui se lient avec les cas indéfinie génitif, datif et initial forment la liaison des syllabes. 
Les conjonctions (və - et, ilə - avec, amma - mais, ancaq - seulement, lakin - cependant, halbuki – malgré que, ya - ou, ya da - ou, gah - parfois, gah da – parfois que, istər - au moins, istərsə - quand même etc.) sont les termes d’une proposition, ainsi que les parties du discours auxiliaires qui forment le lien entre les propositions.
Les conjonctions se divisent en deux parties : phrase complexe et proposition subordonnée complexe.
Les particules sont les parties du discours auxiliaires, qui intensifient l\'influence des mots et des propositions. Les particules (axı - en effet, ən - beaucoup, lap - tout à fait, daha - encore, olduqca - au plus haut degré, elə - ainsi, belə - de la sorte, məhz - notamment, əsl - présent, yalnız - seul, ancaq - seulement etc.).
Les mots modèles (doğrudan - en réalité, həqiqətən - en effet, sözsüz - il est absolu, şübhəsiz - absolument, doğrusu – à vrai dire, düzü - honnêtement, görünür - il est évident, ehtimal - il est probable, görəsən - on voit, bəlkə - peut être etc.), sont les parties du discours auxiliaires, qui expriment l\'idée prononcée pour le monde réel.
Les interjections (vay - vay, ox - oh, of - ouf, uy - ouy, ura - hourrah, bəh - bəh – bravo,oxay - oh, comme bien etc.), sont les mots qui expriment les sentiments, les émotions, la peur ou la joie.




Oxunub: 87526



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio

Follow us on