Page d’accueilli    » LA MUSIQUE    » Le jazz   

Le jazz

  


align=

Art du Jazz 
Les bases de l’art du jazz de l’Azerbaïdjan ont été jetées à la fin des années 1930 par l’Orchestre d’Estrade de l’Etat connu avec le nom de “ Jazz de l’Etat” appartenant à Niyazi et Tofig Guliyev. L’orchestre se dispose de trois trombones, trois tuyaux, cinq saxophone, n royal, une guitare et les instruments à percussion. Les œuvres classiques du jazz aussi que les histoires de Niyazi et  Tofig Guliyev ont été ajouté au premier programme de concert de l’orchestre. 
Après la fin de la deuxième guerre mondiale, le guide du jazz de l’Etat était Rauf Hacıyev. La propagande antioccidentale de l’URRS dans les années 1950-60 a largement empêché le développement de ce genre musical. Mais malgré toutes interdictions, les admirateurs de ce genre musical ont rassemblé pour écouter les radios occidentaux et essayé de vocaliser les chansons qu’ils ont entendues. 

Centre du Jazz à Bakou 
L’un des artistes les plus important dans la musique du jazz jusqu’à l’année 1950 était Perviz Rüstembeyov. P. Rüstembeyov qui est appelé comme  Sovet Benni Gudmeni a fondé les orchestres du jazz dans la scène de Krasnıy Vostok (actuellement Azerbaïdjan), et ensuite dans la scène de Nizami. 
L’estrade et la musique du jazz en Azerbaïdjan ont entré dans une nouvelle étape à la fin des années 60 par le soutien et l’initiative de Gara Garayev, Niyazi, Tofig Guliyev et Rauf Hacıyev. Le quatuor de Rafig Babayev nommé “Kaya” a fondé et ensuite la période de Vagif Mustafazade a commencé.  
Vagif Mustafazade qui est considéré comme l’interdiction du jazz lyrique dans le monde a fondé le trio de jazz “Kafkaz” pour la première fois dans la philharmonie d’Etat de Tbilissi (Géorgie). Il a fondé le premier quatuor des femmes  “Leyli” et il a dirigé le groupe vocal instrumental “Sevil” et le groupe instrumental “Muğam”.
Vagif Mustafazade a présenté la tonalité orientale avec une langue simple, c’est-à-dire la langue de jazz pour l’auditeur oriental. La liberté de ses interprétations a fondé une partie des relations de jazz avec la tonalité. Vagif Mustafazade a bien compris cette réalité et il a fondé un nouveau courant, c’est-à-dire le courant de jazz-tonalité au début des années 1960.

Situation actuelle de jazz de l’Azerbaïdjan 
Le jazz de l’Azerbaïdjan est une légende inoubliable. Comme les représentants célèbres de l’art du jazz national, on peut montrer les noms tels que Salman Gemberov,  Rain Sultanov, Ezize Mustafazade, Şahin Növresli etc.
Le centre “ jazz Bakustik” qui a été fondé à Bakou par  Salman Gemberov a été toujours regardé avec un grand d’enthousiasme dans les concours et les festivals organisés en Géorgie, en Russie, en Allemande et en Angleterre. 
Le groupe “Syundicate” fondé en 1996 par Rain Sultanov a devenu un des groupes du jazz les plus célèbres dans le monde. 
Azize Mustafazade a remporté le premier rang dans le concours “Teloyenus Monk” de piano à Washington quant elle avait 17 ans. Elle a préparé son premier album en 1991 avec le nom de “Azize Mustafa Zadeh”. Grace à son deuxième album “Always (Toujours)”, elle a remporté le prix de  l’Académie de voix qui est considéré comme le plus haut prix dans le domaine musical en Allemand et le prix donné par Sony. A. Mustafazade représente le jazz de l’Azerbaïdjan avec succès par ses belles chansons qu’elle a vocalisé dans les styles traditionals et du jazz aux plusieurs pays. 
Le nom de Şahin Növresli qui émerveille même les plus forts experts participés aux festivals internationaux en Etats-Unis et en Europe se trouve parmi les artistes du jazz connus par le monde. Les artistes du jazz de Moscou ont précisé qu’il est le “nouveau star de la scène du jazz du monde”. 
Le premier festival du jazz de Bakou organisé en 2009 à Bakou était un important événement pour le développement du jazz dans le pays. 
Le deuxième festival du jazz de Bakou organisé en 2010 était un des festivals les plus grands dans le monde. Les artistes de l’Azerbaïdjan aussi que les artistes étrangers du jazz ont participé au festival. 
 “Centre du Jazz de Bakou” qui est encore en activité à Bakou a joué un rôle important pour le développement du jazz en Azerbaïdjan. 



Oxunub: 35070



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio