Page d’accueilli    » LA MUSIQUE    » Le vocal   

Le vocal

  


Art de vocal
Les exemplaires de la musique folklorique se sépare en deux ; behrli et behrsiz. Disant « Behrli » les genres de musique dont on profit à l’accompagnement des instruments de percussion, ayant un métro-rythme absolu. Ce genre de musique contient le compositeur, TESNİF, couleur, danse et chansons. Le genre de « Behrsiz » contient les exemples de musique aux mesures libres, comme destegahs de mugham (un genre traditionnel de musique azérie) , et musique de vocale, où on n’utilise pas les instruments de percussion.
Comme dans l’héritage musical de chaque nation, la musique folklorique d’Azerbaïdjan aussi, elle se constitue principalement de vocal, d’instrumentale et de vocal-instrumental. 
En Azerbaïdjan, le développement appliqué et scientifique de l’art vocal national est mentionné avec le nom de Bülbül, le fondateur de l’école de vocal.  Le développement de l’école de vocal d’Azerbaïdjan est intéressé de proche des travaux de réunion de folklore vocal national et de son instruction. Dans ce but on a fondé la Chambre de Musique de Recherche Scientifique en 1932.
Bülbül, un vocaliste célèbre, a appris la musique classique européenne et russe étant le premier étudiant au sein de Conservatoire Public d’Azerbaïdjan, fondé en 1921, et il s’est développé sa conception de monde. Il est considérablement influencé par des exécutions des artistes russes célèbres notamment de Sobinov et Şalyapin, qu’il a écouté quand il est allé aux tournées dans les villes de Moscou et de Petersburg. En 1927 Bülbül, s’est rendu en Italie afin d’apprendre plus profondément l’art de vocal et là il a pris des leçons par des musiciens les plus célèbres de l’époque pendant 4 ans, il a bénéficié des artistes célèbres italiens. Bülbül a ouvert un nouveau page dans l’art de musique d’Azerbaïdjan. Cette époque a été une des étapes les plus importantes de son art.

Œuvres de vocal
Art de vocal d’Üzeyir Hacıbeyov est devenu riche, grâce aux romans-ode et aux chansons. Genre de romans-ode s’est apparu avec l’art d’Ü. Hacobeyov en 1940. A 800ème anniversaire de naissance de Nizamı Gencevi, génie de poésie classique d’Azerbaïdjan  de 12ème siècle, le Poète intellectuel Üzeyir Hacıbeyov a composé les œuvres de vocal de deux odes de ce poète à savoir « Sensiz (Sans toi) » (1941) et « Sevgili Canan (Chère Canan) » (1943) et ainsi il a posé les fondements de genre de romans-ode. 
Les romans-ode de « Sensiz » et « Sevgili Canan » sont connus de leurs couleurs harmonieuses nationales et leurs originalités spécifique sous l’aspect de manière de musique.
En plus dans les années de 1918-1920 des œuvres à l’esprit patriote comme « Marche Nationale », « Marche d’Azerbaïdjan », « Tu débattais la Mer Noir » à l’époque de la République Populaire d’Azerbaïdjan. Ces œuvres sont connus comme les plus belles exemplaires de l’art vocal. Les paroles de « Marche National » appartenant à Ü. Hacıbeyov, celles de « Marche d’Azerbaïdjan » et de la chanson de « Tu débattais La Mer Noir » appartient à Ahmet Cevad. Ces œuvres étaient connus long temps comme des œuvres perdus. Mais ces œuvres étant devenu célèbres, sont publiés en Turquie. Puis en 1980 étant trouvées par les ouvriers de la maison-musée de mémoire d’Üzeyir Hacıbeyov, elles ont été sonorisées en Azerbaïdjan.
Par la suite, les œuvres de vocale sont devenus un des genres principaux de l’art musique d’Azerbaïdjan. Presque tous les compositeurs (notamment des compositeurs célèbres comme G. Garayev, F. Emirov, T. Guliyev, E. Hüseynzade, V. Adıgözelov) ont établis plusieurs œuvres dans ce genre. Les artistes comme  Bülbül, R. Behbudov, M. Babayev, F. Gasımova, H. Gasımova, A. Zeynalov, T. Emrah sont connus des vocalistes ayant un lieu spécifique dans l’art exécutoire de la musique d’Azerbaïdjan.  





Oxunub: 17153



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio