Page d’accueilli    » ECONOMIE    » Circulation du commerce extérieur   

Circulation du commerce extérieur

  


align=

L’indépendance de l’Azerbaïdjan a permit d’augmenter ses relations économiques et commerciales étrangères avec les pays voisins ainsi que les pays mondiaux. Les mesures réalisées dans le domaine du commerce extérieur ont permit au secteur du commerce extérieur de devenir l\'une de la branche principale de l\'économie du pays et a conduit à l\'expansion des relations commerciales extérieures. La libre économie du pays, développement du secteur privé, l’importance économique et politique de la république ainsi que ses conditions géographiques favorables ont créé une excellente occasion d\'augmenter l\'échelle du volume des relations commerciales extérieures. A l’heure actuelle, il y a une augmentation d’intérêt aux marchés mondiaux aux produits fabriqués en Azerbaïdjan et le nombre de pays bénéficiaires de ces produits est en augmentation. La structure du commerce extérieur a subi des changements et la composition de ses partenaires commerciaux a été modifié. Ainsi, si le nombre de partenaires commerciaux du pays en 1997 était 84, 121 en 1999,  à l\'heure actuelle, leur nombre est d\'environ 150. Auparavant, les partenaires commerciaux principaux de l\'Azerbaïdjan était définis par les pays de la CEI, ce ratio a changé en faveur des pays de l\'Union européenne. la Fédération de Russie est le pays ayant plus de circulation du commerce avec Azerbaïdjan parmi les pays de CEI. La part de ce pays dans la circulation de commerce d’Azerbaïdjan est de 50%. En comparaison avec d\'autres pays de la CEI, la Russie a un grand avantage parce qu’elle est la propriétaire d’un grand marché pour les produits agricoles d’Azerbaïdjan. Des ex-relations économiques et commerciales entre la Russie et Azerbaïdjan jouent également un rôle majeur dans l\'augmentation de la circulation. Récemment le rôle des pays de l\'Union européenne a commencé à croître dans le commerce extérieur du pays plus particulièrement après de gros investissements des compagnies pétrolières étrangères dans le secteur pétrolier d’Azerbaïdjan. Cette tendance attire l’attention après le fonctionnement de l’oléoduc Bakou-Tbilissi-Jeyhan. 

Azerbaïdjan a rejoint le système de préférences généralisées de l\'Union européenne, des États-Unis, de la Norvège, du Canada, de la Turquie,de la Suisse et du Japon. Ceci permet d’introduire les marchandises d’origine azerbaïdjanaises gratuitement ou avec peu de frais dans ces marchés. En outre, la République d\'Azerbaïdjan a signé l\'accord de libre-échange avec la Russie, le Kazakhstan, l\'Ukraine, la Moldavie, le Bélarus, le Kirghizistan, l\'Ouzbékistan, le Turkménistan, le Tadjikistan. Des boissons alcoolisées et produits du tabac ont été exclut du régime de libre-échange seulement selon les accords signés avec la Russie et le Kazakhstan. Le placement de l’Azerbaïdjan dans un endroit géographique très favorable et au point d’intersection de l’Asie et l’Europe permettent de créer la principale partie du commerce extérieur avec les pays de ces continents. 67,8% des opérations d\'import-export en 2011 a été fait avec les pays de l’Europe et 22,6% a été réalisé avec les pays du continent asiatique. L’Italie, la Russie, la France, les Etats-Unis, l\'Allemagne et la Turquie ont un grand rôle dans la circulation du commerce extérieur. Ainsi les parts de pays ci-dessous dans la circulation du commerce extérieur en 2011 étaient tels : 26,4% en Italie, 12,8% en France, 7,8% en Russie 6,7% aux États-Unis, 4,8%  à la Turquie, 4% en Ukraine et 3,8% en Allemagne. Ainsi, dans la circulation du commerce extérieur l’Italie tient la première place dans l’exportation avec 35,2% et la Russie dans l’importation avec 16,8%. La structure d\'import-export s’enrichit avec le développement de l\'économie du pays. Dans ces dernières années, la liste des marchandises exportées en étranger a été augmenté. 1218 sortes de marchandises étaient exportées en 2003 de l’Azerbaïdjan, en 2011, ce chiffre est passé à 2082. La partie principale des marchandises expédiées vers les pays étrangers est des produits minéraux, y compris le pétrole brut et des produits du raffinage du pétrole. En outre, les produits alimentaires préparés par les produits non pétroliers, les métaux peu précieux et les produits préparés par ces métaux, les matières plastiques, le caoutchouc, les produits préparés par ces caoutchoucs, les produits de l\'industrie chimique, les perles, les pierres et métaux précieux et les matières textiles ont été exportés. Le thé, graisses et huiles végétales, la margarine, le sucre, les pâtes, les fruits et légumes en conserve ont également un poids particulier dans la liste des produits alimentaires exportés. L’autre point montrant le pouvoir économique de l’Azerbaïdjan est le principal statut du pays dans le secteur de l\'électricité. Azerbaïdjan est devenu l’exporteur de l\'énergie électrique grâce à la création de nouvelles capacités de production et l\'expansion des possibilités des infrastructures. Les ventes et les échanges électriques du pays sont menés avec la Russie, l\'Iran, la Géorgie et la Turquie. 

Les investissements de l\'état à l’agriculture donnent déjà du fruit. Ainsi, en comparaison avec les années précédentes, l\'importation d\'un certain nombre de produits agricoles dans notre pays a diminué. Cela signifie que les produits agricoles et alimentaires produits dans la capacité du pays peuvent satisfaire aux exigences accrues de la population. En 1995, la part des produits alimentaires importés au pays était 41.6% dans la circulation du commerce extérieur mais en 2010, selon les résultats de l\'année, cet indicateur était égal à 18,6%. Il n\'est pas accidentelle. Parce que des mesures spéciales et des programmes importants de l\'état sont menés dans ce domaine. A cet égard, « Le programme d’état sur la fourniture fiable de la population de la république d’Azerbaïdjan avec les produits alimentaires dans les années 2008-2015 » approuvé le 25 août 2008 est d’une importance particulière. Les moyens de transportation et leurs pièces, les équipements d’électrotechnique, les moyens de transport terrestres, aériens et de l\'eau, les denrées alimentaires, les métaux peu précieux, les produits de l\'industrie chimique, les meubles et ses parties et les produits pharmaceutiques sont dominés dans l’importation. La nouvelle période commencée depuis 2002 c’est-à-dire le durable développement socio-économique, l\'achèvement de la période de transition vers l\'économie de marché ont entrainé à l’augmentation de la circulation du commerce extérieur. A l’heure actuelle, le dépassage de 85% de la part spéciale du secteur privé entraîne à l’augmentation de la capacité de la circulation du commerce extérieur. Ainsi, les produits concurentiels produits dans le secteur privé d’Azerbaïdjan trouvent de plus en plus d’acheteurs dans les marchés étrangers. La structure de la production, la détermination des orientations d\'investissement etc. réduit la dépendance des importations en plus de fournir un impact positif sur l\'accélération de la croissance économique. La structure de la circulation du commerce extérieur a beaucoup changé dans ces 10 dernières années. Ainsi, les produits introduits dans les nouvelles zones de production similaires ont fait une pression sur les produits étrangers vendus dans les marchés intérieurs et même dans certains cas, les ont dirigés vers l\'exportation. 

Les croissances de la dynamique de la circulation du commerce extérieux sont ci-dessous :
En 2003, la capacité des transactions commerciales effectuées avec les 129 pays  par les résidents et les non - résidents était 5217881.0 mille dollars. Au cours de cette période, 1218 sortes de marchandises ont été exportés tandis que les 5266 sortes de marchandises ont été importées. 
En 2005, la capacité des transactions commerciales réalisées avec 137 pays était 8547276.0 mille dollars. Au cours de l’année, 2102 sortes de marchandises ont été exportés tandis que 5740 sortes de marchandises ont été importées. Le surplus pour les opérations de l\'exportation-importation était de 146483.6 mille dollars. 
En 2006, la capacité des transactions commerciales réalisées avec 140 pays, a été 11637208.6 mille dollars. 2242 sortes de marchandises ont été exportés tandis que 5935 sortes de marchandises ont été importées. Le surplus pour les opérations de l\'exportation-importation était de 1107016.9 mille dollars.
En 2007, la capacité des transactions commerciales réalisées avec 138 pays, a été 11766862.9 mille dollars. 2454 sortes de marchandises ont été exportés tandis que 6755 sortes de marchandises ont été importées. Le surplus pour les opérations de l\'exportation-importation était de 349735.9 mille dollars.
En 2003, la capacité des transactions commerciales effectuées avec les 141 pays par les résidents et les non - résidents était 5217881.0 mille dollars. Au cours de cette période, 2127  sortes de marchandises ont été exportés tandis que les 5893 sortes de marchandises ont été importées. Le surplus pour les opérations de l\'exportation-importation était de 40592761.4 mille dollars. 
Selon les résultats de 2010, la circulation du commerce extérieur de l’Azerbaïdjan était de 27,924 milliards de dollars. Le volume de marchandises exportées était 21,324 milliards et celles importées étaient de 6,599 milliards de dollars. Le surplus pour les opérations de l\'exportation-importation était de 14,725 milliards dollars. 2186 produits ont été exporté de l’Azerbaïdjan et 6057 produits ont été importé. 
En 2011, la circulation du commerce extérieur par rapport à 2010 a augmenté de 29,92% et a été 36,326 milliards. Le volume des marchandises exportées du pays était de 26,57 milliards dollars qui est 24,39% plus que les indicateurs de 2010. Le volume des importations était égale à 9,755 milliards dollars. Ce chiffre a été 47,81% plus que les indicateurs de 2010. Au total, 2028 produits ont été exporté de l’Azerbaïdjan et 6233 produits ont été importés en 2011. Le surplus de la circulation de marchandises était de 16,814 milliards dollars. 
Un certain nombre de mesures importantes réalisées au niveau de l\'état, les droits égales de toutes les personnes physiques et morales dans l\'importation et l\'exportation de produits stratégiques, les travaux menés dans la direction de la prévention du monopole, la détermination exacte de la commercialisation du marché interne, la simplification des relations douanières, la libéralisation du commerce extérieur, ainsi que la création du climat favorable aux investissements créent la base d’augmenter la circulation du commerce extérieur dans l’avenir. 



Oxunub: 118261



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio