Page d’accueilli    » ECONOMIE    » Secteur de Construction   

Construction

  


align=

La construction est un des domaines de la production de l’économie nationale. Ses activités contiennent la fondation des fonds principaux en type de production et non-production pour les secteurs industriels, économiques, agricultures et sociaux, la réparation des immeubles et la réalisation des entretiens quotidiennes et de fondation. La construction prend directement la place pour l’accélération scientifique et technique dans les secteurs économiques et sociaux, la fondation de l’infrastructure technique matérielle pour le développement des actions locales et régionales du développement, l’augmentation du potentiel économique du pays et l’augmentation de la capacité de défendre. Les associations de la construction fournies par les machines modern et technologies sont ses unités institutionnelles.  
Le développement de l’industrie de construction en Azerbaïdjan est directement concerné avec le développement de l’industrie du pétrole. A partir de la deuxième partie du XIXème siècle, on a construit plusieurs bâtiments comme les établissements du traitement du pétrole à Bakou, les établissements d’ingénierie sous et sur la terre, les différent bâtiments conformes aux traditions d’architecture nationale qui ont été fait construire par les personnes riches grâce au pétrole (l’aqueduc de Bakou-Şollar, l’usine de tissage de Z . Tağıyev, “İsmailiyye” ( le bâtiment dans lequel le conseil d’administration de l’AMEA se trouve actuellement), la maison de Murtuza Muhtarov (actuellement “Palais de la Bonheur”), le bâtiment de la municipalité (le bâtiment dans lequel le préfet de Bakou se trouve actuellement), Hôpital Clinique de la ville numéroté 1 (l’ancien hôpital au nom de Semaşko), le bâtiment de la Philharmonie de l’Etat,  la maison de Z. Tağıyev ( actuellement le musée de l’histoire) etc.
Les travaux de la construction sur la réparation de l’industrie du pétrole au début du XXème siècle ont été réalisés par les efforts des associations de construction de l’Unité d’Azerneft se trouvant dans les différentes villes. On a fondé en 1928 la Société Anonyme nommé “Bakışehertikiniti” constituée par ces associations. Les fondateurs de l’association sont l’Unité d’Azerneft, la Soviet de Bakou, le Directorat de chemin de fer et le Directorat de la marine de caspienne. La société Anonyme “ de la construction russe et allemande” a réalisé ses activités en Azerbaïdjan jusqu’à l’année de 1930. Apres l’année 1930, la société “İstibeton” Tresti a devenu son successeur.  Selon l’augmentation du volume des travaux de construction, on fondé les sociétés de construction comme Azerneftzavodtikinti, Azernefttikinti, l’aqueduc de Bakou Tikinti, Azerneftkompresstikinti, Azerneftmaştikinti,Azerneftelektromontajtikinti, Azerneftmenziltikinti, Kafkazenerjitikinti etc. 
Dans les années 1920-41, on a fait l’investissement de la capital de 1267 millions de rouble avec les pouvoirs des sociétés de construction indiquées ci-dessus et on a réalisé les travaux de construction de 818 millions de rouble. On a mis en service plus de 90 bâtiments de l’Etat et plusieurs ateliers. On a refondé un grand nombre des usines et on a utilisé les nouveaux équipements et matériaux. Pendant cette période, on a construit plusieurs importants usines comme l’usine de traitement du pétrole de Bakou  (son nom a été change au nom de Karayev), les usines de l’iode de Neftçala et de Bakou, usine de la machine de Keşle, l’usine des meubles “Kırmızı Oktyabr”, usine de la couture au nom de Volodarski, plusieurs usines des conserves et nu nettoyage en coton, les usines de thé. 
On a mis en service les maisons ayant une superficie totale de 6518 milles m² entre les années 1920-41, 13 grands établissements de l’industrie dans les années de la deuxième guerre mondiale, surtout le centre de l’énergie thermique de Sumgayıt, l’usine des chaussures de Bakou numéroté 1, l’usine de la viande de Gence et les autres importantes unités. Pendant la période de la guerre, on a fondé les grandes associations de construction comme Zakafkaziyasenayetikinti (1944), Mingeçevir SES (barrage) (1945), Kür-Arazsutikinti (1945) etc.
L’investissement du capital de l’Etat dans les années 1946-50 était 4 fois plus élevée que la période de la guerre et l’investissement était aussi plus de 1 milliards de rouble. Grace à ces investissements, on a aussi fondé 34 établissements industriels, l’usine de la machine et de l’électricité de Bakou, l’usine des cousins rondes, l’usine de la radio et les autres unités industrielles. 
On a mis une capital de 15,3 milliards de rouble aux comptes de sources financiers pour l’économie de la République dans les années 1951-70 et on a construit 196 grands établissements industriels de l’Etat (l’usine de caoutchouc synthétique de Sumgayıt, l’usine de caoutchouc de Bakou, l’usine de tuyau-procate d’Azerbaïdjan, l’usine de l’aluminium de Sumgayıt, le barrage de Mingeçevir, la Station de l’électricité de la ville d’Etat au nom d’Ali Bayramlı etc.). 
A la suite des travaux préparés et réalisés par l’administration de l’Azerbaïdjan dans les années 70 au XXème siècle, on a fait les modifications radicales dans le domaine de la construction. Par exemple, l’investissement fait pour l’économie dans les années 1971-75 a augmenté de 29%. En comparaison de l’année précédente. 45% de l’investissement capital a tourné à l’industrie. Pendant cette période, on a mis en service 64 nouveaux établissement industriels, 32 nouveaux ateliers et zones de production après leurs constructions. Parmi les établissements mis en service, Il se trouve l’usine des équipements de la maison de Bakou, l’usine des compresseurs de Sumgayıt, les usines des parties de la couture et des chaussures à Bakou, l’usine des conserves d’Hudat, 14 usines sur la production de vin, 4 usines de fromage et les autres unités. On a remporté les grandes réussites dans les domaines s’occupants des biens de la consommation dans les années 1971-75. 40 sur 64 grands établissements ont commencé à travaillé dans les domaines de la nourriture, de la viande-lait, du Moulin et des meubles. Les établissements en présence ont été largement augmentés dans l’industrie de la machine et de la chimie. Pour cette raison, on a utilisé 70% des investissements du capital en type de production. Si la République d’Azerbaïdjan se dispose de 735 établissements ayant la balance indépendante industrielle, le nombre de ces établissements a augmenté à 1062 en 1983 et à 1103 en 1985. L’une moyenne de 23 établissements industriels a mis en service chaque année dans les années 1969-83, 7 (30, 4%) de ces établissements étaient l’exploitation de l’industrie des machines.
On a réalisé les importantes modifications dans le secteur de la construction civile entre les années 1971-75. Les investissements de la capital des associations coopératives et des établissements pour la construction des nouvelles maisons, de la municipalité et les bâtiments dans les domaines de la culture , de la santé et de l’éducation logement a augmenté à  1328 millions de Rouble. C’était supérieur de 1 sur 5 des investissements généraux du capital. On a fait 147,5 mille maisons de 147,5 m² ayant une superficie générale de 6915, les écoles pour 179 milles de personnes, les maisons de l’enfant pour 25,5 milles de personnes, les salles de cinéma pour 13 milles de personnes, les clubs et les maisons de culture pour 34.8 milles de personnes, 5,9 milles d’hôpitaux avec le lit et les autres unités servant aux autres domaines de la société. 
L’investissement de la capital dans les années 1976 – 80 a été augmenté à la proportion de 1,4 que les derniers 5 ans. Pendant cette période, on a fondé plus de 80 établissements industriels et les zones de production. Parmi ces établissements, Il se trouve l’usine de traitement du pétrole de Bakou (actuellement l’Usine émaillé du pétrole au nom d’Haydar Aliyev) l’appareil d’ED-Ağu ELOU-AVT, l’usine de traitement de laine à la ville de Yevlah, l’usine de la corde à la ville de Sumgayıt, les usines de lait et de traitement de la viande à la ville de Gence, l’usine de la farine au Nakhitchevan, 50 établissements d’animaux, les usines des oiseaux. On a réalisé la restauration, l’élargissement et la fourniture des équipements techniques pour Neftmaşınkayırma (traitement du pétrole), la chimie, le pétrole, le traitement du pétrole et les autres domaines industriels.
En étant les résultats des investissements de le capital d’une grande échelle, les fonds principaux de l’économie nationale en 1980 ont augmenté d’une proportion de 91%  en comparaison avec les fonds principaux de production et 83% en comparaison avec l’année 1970. On a orienté les investissements de la capital au sommet de 16,8 milliards de rouble à l’économie dans les années 1970-80. On a fondé une économie à multi usage en basant sur l’industrie très développé dans la République. Pendant cette période, on a mis en service 176 établissements de l’industrie et les zones de production après leurs constructions. Dans les années 80, le développement lourd de la construction a formé une base matérielle et technique pour transformer l’Azerbaïdjan en le grand centre de la production des produits industriels de la nourriture, la chimie, des machines modernes et des équipements.  Pendant les années de la domination soviétique, 53% de l’investissement de la capital ont été réalisé dans les années  1970-80. C’était d’une proportion de  2,1 supérieure des investissements de la capital des derniers 10 ans dans les années 1960 – 70. 
Les sources de la capitale ont généralement tourné vers les domaines qui produisent des biens de consommation dans les années 1971-75. Pendant les années 1976 – 80, on a donné l’importance aux établissements de carburant, d’énergie. On a donné 55-60% des investissements de la capitale utilisés à l’industrie pour le développement de cet établissement qui était un des facteurs assurant  l’indépendance économique du pays. Cette situation a rendu le service pour l’amélioration de la balance d’énergie et de carburant et l’autogestion. 
Dans les derniers 30 ans, on a commencé à utiliser les lignes conductrices ayant une longueur de 70 km et les  puissances de générateur de 3 milles MVt dans le système d’énergie. Et ainsi on a assuré l’augmentation plus de deux fois des possibilités d’énergie du pays. On a fondé une base solide pour la sécurité d’énergie de l’Etat indépendant d’Azerbaïdjan. Aujourd’hui, l’Azerbaïdjan a le système d’énergie étant indépendant et le plus fort dans le Caucase. 
La réparation de la stabilité sociopolitique du pays dans les années 1993-95, la réalisation de  « contrats du sicle » avec les sociétés étrangers ont assuré le développement de la construction et l’élargissement selon le nouveau concept.  Les sanctions principales ont augmenté en 1996 d’une proportion de 2,1 que celles en 1995. C’était l’Azerbaïdjan qui était le premier pays atteignant au niveau de 1990 parmi les autres pays de BDT selon les sanctions principales de la capitale de 1997. Ce nombre était plus de 22,2 fois que la sanction de la capitale de l’année 1995. En comparaison de l’année 1995, l’index des importants investissements a augmenté en 2005 de la proportion de 2 en Biélorussie, de 4,4 en Kazakhstan, de 1,2 en Russie, de 1,9 en Ukraine, de 19 en Azerbaïdjan. Pendant les derniers cinquante ans (1991-2005) de la période de l’indépendance, on a transmis l’investissement de  22666,9 millions de manat au compte de toutes sources financières pour le développement de la capitale principale en Azerbaïdjan, 78,3% de cet investissement a été réalisé en 2001 - 2005. Le volume commun moyen de ces investissements dans les années 1991-95 était de 71,3 millions manat. Ce nombre a augmenté à 910,7 millions de manat dans les années 1996-2000, à 3551,4 millions de manat dans les années 2001-2005. La formation d’un environnement convenable d’investissement a largement assuré le transfert des investissements étrangers à l’économie du pays. 68% de l’investissement de 22310,3 millions de manat transfert à la capitale principale du pays dans les années 1996-2005 était les investissements étrangers.  
On a utilisé un investissement de 1202,9 millions de manat dans les années 2003-2005 dans toutes les régions sauf la ville de Bakou. C’était supérieure des nombres appartenant aux années précédentes. Les investissements de la capitale principale de ces régions en 2005 ont augmenté trois fois. L’action dans les 346,5 milles lieux de travail fondés pendant la période du 1 septembre 2003 jusqu’à la date du 1 janvier 2006 173,1 mille - 84%. 
Aujourd’hui, le secteur de la construction a transformé en une des secteurs tres importantes de l’économie nationale. La partie de GSYH a augmenté de %3,7 en 1995 à %10,0 en 2005. 1,5% qui travaille en économie ou 58,8 milles de personnes travaillent dans ce domaine. Le devoir de réaliser la politique de l’Etat appartenant à l’architecture dans le pays a donné au comité de l’architecture de l’urbanisation se trouvant dans le cadre du Ministère des circonstances extraordinaires. Dans les années 1996-2005, on a construit plusieurs importants bâtiments : le bâtiment de fouillé “Kurtuluş” étant tres important pour la vie économique du pays, la turbine du barrage de Mingeçevir et de Yenikent, l’unité de gaz-tribune dans le centre de chauffage de Bakou, le terminal de Sengeçal, les usines de “Coca-cola” et “Pepsi-Cola”, l’aéroport international d’Haydar Aliyev et le terminal de charge, le complexe de générateur de la vapeur dans l’usine de polyéthylène de Sumgayıt, l’atelier de “European Tobacco” à Bakou (pouvoir annuel 2.6 milliards de cigarette), l’usine “Baku Steel Company” qui produit 70 milles tons de métal par année , l’usine de poudre de détergent à Bakou (capacité de production est de 12 milles tons), l’usine de traitement de la noisette de Bakou, l’usine de poisson Nara à Neftçala, l’usine de conserve du Caucase à Haçmaz, l’usine de production de tomate et de bière à Lenkeran, l’usine “Azbentonit” à  Abşeron, l’aéroport international du Nakhitchevan,  l’usine de la télévision de Şamahı, le dépôt de l’eau sur le jonction de l’eau de Vayhır, l’institution des produit de lait à Nakhitchevan, l’institution de traitement de la noisette à Gah, l’usine produisant le jus de fruit à Şeki, la première ligne du gazoduc de Culfa à Nakhitchevan, l’usine de béton à Babek, les institutions de sport olympique dans les ville comme Bakou, Gence, Nakhitchevan, Guba et les autres, les hôtels modernes, les bâtiments du bureau, les centres de travail, les routes des automobiles etc.  Les usines de bière d’Hirdalan et de ciment de Karadagh ont été reconstruit. Dans les années 2001 – 2005, on a construit et mis en service 108 établissements industriels, ateliers et zones de productions qui jouent un rôle critique pour le développement économique.  
55 - 65% de la valeur des travaux de construction sont constitués  par les dépenses pour la configuration et les matériaux de construction. Presque 80% de la besoin aux matériaux de construction sont fournies par les matériaux de construction appartenant à l’industrie, la métallurgie, le traitement des arbres et les domaines des papiers cellulosiques.



Oxunub: 71247



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio