Page d’accueilli    » ECONOMIE    » Relations internationales d’économie   

Relations internationales d’économie

  


Les relations avec les institutions économiques et financières de  crédit au niveau international sont devenues une des orientations importantes de la politique économique extérieure à partir du moment où la République d’Azerbaïdjan a obtenu son indépendance en tant qu’Etat. L’Azerbaïdjan a été admis comme membre au sein de la quasi – totalité des établissements internationaux, en intégrant en 1992 le FMI, la Banque Mondiale, la Banque Européenne pour la Construction et le Développement, Banque Islamique de Développement et en 1999 la Banque Asiatique de Développement.
A la suite de la perte de l’Indépendance de la République Populaire d’Azerbaïdjan en 1920, les relations extérieures en matière d’économie ont été placées sous le monopole de l’URSS. Il n’y avait aucun besoin ressenti pour la création d’un établissement en vue du contrôle dans le domaine économique dans la mesure où les relations extérieures de l’Azerbaïdjan en matière d’économie étaient définies par Moscou. Les relations économiques de l’Azerbaïdjan servaient un développement conditionné sous la direction de l’URSS. Le volume de l’é danse économique réalisé par l’Azerbaïdjan en 1991 s’élève à un montant de 12.2 millions de roubles et la part de l’exportation ne représente que 744 mille manats. Le volume des échanges étant 16,7 mois moins quand les relations économiques extérieures de l’Azerbaïdjan étaient sous le monopole de Moscou. Le mouvement de la technologie et de la main – d’œuvre était unilatéral dans un circuit fermé. 
A la suite de l’indépendance politique du pays, l’une des questions principales du développement économique de l’Azerbaïdjan était le développement des relations extérieures en économie dans un bon sens. A présent, l’Azerbaïdjan dispose des relations économiques et commerciales d’ordre mutuel avec 84 pays dans le monde. 
Le potentiel économique, la richesse en ressources minérales et en matière première, les conditions naturelles et la situation économique et géographique bien avantageuse contribuent à l’augmentation des possibilités de coopération.
Ces faits sont les preuves évidentes des changements de structure et de qualité vécues dans le domaine des activités économiques extérieures au cours de ces dernières années et ils symbolisent en même temps, l’intégration de l’Azerbaïdjan dans les relations économiques à l’échelle internationale
La coopération économique avec les pays étrangers permet à l’Azerbaïdjan d’avoir des avantages considérables pour assurer le développement multilatéral de l’économie nationale de l’Azerbaïdjan c’est la raison pour laquelle, le développement des relations économiques mutuelles avec les pays étrangers porte une grande importance pour le devenir de l’économie nationale de l’Azerbaïdjan.
Un des moyens importants utilisés dans le cadre de l’intervention en matière de commerce extérieur est fourni par les tarifs douaniers. A la suite de « du Code des Douanes » adopté le 10 juin 1997 en République d’Azerbaïdjan, la loi concernant u les tarifs douaniers » adoptée le 20 juin 1995 est entrée en vigueur. 
Cette loi définit les règles concernant la fixation et la mise en application des tarifs douaniers et le paiement des taxes à la charge des marchandises passant par les postes douaniers de la République d’Azerbaïdjan, tout en assurant les liens efficaces entre le marché intérieur et le marché extérieur.
La caractéristique principale des relations extérieures de la République d’Azerbaïdjan en matière d’économie consiste à faire partie des institutions économiques sur le plan international. Régional et local et à y être intégré. Ayant obtenu son indépendance de nouveau, (le 18 octobre 1991), l’Azerbaïdjan a entamé la coopération avec les établissements internationaux qui sont les suivants. 

Organisation de la Conférence Islamique – le 8 décembre 1991; 
Organisation de la Coopération Economique – février 1992; 
Fonds Monataire International et Banque Internationale pour la Construction et le Développement - 1992;
Organisation de la Coopération Economique de la Mer Noire - 1993;
Statut d’observateur auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce - 1993;
Communauté des Etats Indépendants - 1993; 
Conseil d’Europe – le 25 jonvier 2001.  

Etant une des République de confession ıslamique, l’Azerbaïdjan est membre de nombreuses organisations islamiques à l’échelle international. Une de ces organisations est l’Organisation de la Conférence Islamique qui regroupe en son sein le plus grand nombre d’adhérents. L’Organisation de la Conférence Islamique est la première organisation à la quelle l’Azerbaïdjan a adhéré après l’indépendance nationale. 
La banque Islamique de Développement et le Fonds de Solidarité Islamique ont réalisé des investissements en ressources et en capital dans trois différents domaines de l’Economie nationale de la République d’Azerbaïdjan.
Le capital et les matériaux d’investissement d’origine étrangère sont orientés vers le domaine hydraulique pour assurer le développement de l’agriculture.  
L’Azerbaïdjan est un des membres fondateurs de l’Organisation GUAM ayant pour objectif d’assurer la démocratie et la prospérité économique. Les autres membres sont la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine. Le GUAM est fondé le 10 Octobre 1997.
L’Organisation de la Coopération Economique Joue un rôle spécifique dans l’intégration de l’Etat d’Azerbaïdjan avec l’économie mondiale. 
L’Azerbaïdjan est un des fondateurs de la Coopération Economique de la Mer Noire. 
L’Azerbaïdjan est membre de BDT depuis le 20 Septembre. 
La République d’Azerbaïdjan est membre du Fonds Monétaire International et de la Banque Internationale pour la Construction et le Développement depuis 1992. La représentation du FMI est en activité à Bakou.
Au seuil du 21e siècle, la République d’Azerbaïdjan a réussi à poursuivre ses efforts avec un rythme soutenu pour le développement de ses relations internationales et de ses activités dans le processus de l’intégration. C’est ainsi qu’elle est reçue, le 27 janvier 2001 à l’Assemblée du Parlement du Conseil d’Europe en tant que 43e Etat.
La Communauté des Etats Indépendants ayant une caractéristique plutôt politique dans les années 1990 et se fixant comme objectif d’assurer les relations internationales entre les pays de l’URSS est actuellement orientée vers la définition des cadres concrets pour intégration économique entre les pays concernés. 
La République d’Azerbaïdjan a établi le régime de commerce libre avec plumeurs membres de la Communauté des Etats Indépendants en mettant en place un fondement légal pour l’investissement libre.
L’Azerbaïdjan fait du commerce avec plusieurs pays à l’échelle mondiale à l’heure actuelle alors qu’il vendait, au début du 20e siècle, seulement poisson, caviar, pétrole et soie.
L’Azerbaïdjan exporte actuellement des marchandises telles que pétrole, produits pétroliers et équipements, fibres de coton, tabac, boissons alcoolisées (vin), réfrigérateur, climatiseur, métaux en couleur, et produits chimiques etc. 
En contrepartie, les produits suivants sont importés : produits alimentaires (huile, farine, sucre, céréales, agrumes), produits industriels et automobiles, produits de métal et produits forestiers, produits industriels légers (étoffe, vêtements, chaussures), fertilisant minéral et produits de ménage. 
L’Azerbaïdjan prévoit l’exportation des produits industriels à l’avenir, en remplacement des matières premières. 



Oxunub: 25309



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio