Page d’accueilli    » ECONOMIE    » Développement du Secteur Pétrolier en Azerbaïdjan   

Développement du Secteur Pétrolier en Azerbaïdjan

  


align=

La base de l’économie d’Azerbaïdjan se constitue de la production et de l’importation du pétrole.
A partir du début des années 1990, le développement suivant de la production du pétrole en Azerbaïdjan est concerné avec l’invitation de l’investissement étranger et des sociétés pétrolière transnationales à ce secteur. En effet, ce processus a commencé par la politique de la faisabilité du partenariat économique avec l’ouest à la suite de la réorganisation dans l’URRS.  Plusieurs sociétés pétrolières étrangères ont intéressé aux ressources riches de pétrolier trouvées en 1980 dans la partie d’Azerbaïdjan de la mer caspienne. Leurs points d’intérêt étaient antérieurement les ressources de pétrole «Çırag» et «Azeri» trouvées dans les années 1985-1987. Le gouvernement qui a pris en considération les intérêts des societes étrangères a ouvert un appel d’offre sur l’exploitation de la ressource «Azeri» au mois de janvier 1991. Les societes pétrolières célèbres comme BP (avec la coopération de Statoil), “Amoco” et “Unicoil” ont participé à cet appel d’offre. Les résultats de l’appel d’offre ont été déclarées en 1991 – La société américaine “Amoco” a gagné l’appel d’offre. Mais le gouvernement d’Azerbaïdjan a décidé de tirer les autres societes. Et ainsi, on a fondé  un consortium par la participation des societes comme “Unicoil”, BP/Statoil, “Mc.Dermott”, “Ramco” sous l’administration de, “Amoco”. Ce consortium était chargé de préparer le projet de convention et de fissibilité. 
L’Azerbaïdjan a obtenu son indépendance au mois d’octobre 199. L’Etat de l’Azerbaïdjan indépendant a décidé de maintenir les négociations sur l’exploitation des ressources de pétrole  avec les societes étrangères. Parce que le pétrole était la première source que l’Azerbaïdjan ayant récemment son indépendance peut potentiellement présenter au marché du monde. Les grands revenus du pétrole était le principal facteur qui assurera la stabilité macroéconomique dans le pays et sauvera l’économie de la crise. 
Le groupement Penzoil/Ramco a signé  les conventions pour la préparation des projets de communication et de fissibilité appartenant à ressource «Güneşli» en 1 octobre et le groupement BP/Statoil a signé les mêmes conventions pour la ressources «Çırag» le 7 septembre 1992. Les societes pétrolières se sont également engagées de certaines responsabilités. Par exemple, juste après la signature de la convention de BP/Statoil, Elles ont chargé de payer un bonus de 30 millions de dollars au gouvernement d’Azerbaïdjan. 
ARDNŞ a pris une décision sur la connaissance des perspectives de la formation de l’infrastructure générale appartenant à cette ressources de pétrole en prenant en considération les similarités géologiques des ressources «Güneşli», «Azeri» et «Çırag» et en essayant d’économiser le temps de l’exploitation et des les dépenses du capital et des opérations de cette ressources. 
On a signé le 20 septembre 1994 la première convention internationale de l’Azerbaïdjan – “Convention du Siècle” pour l’exploitation ensemble avec les societes pétrolières étrangères de la partie profonde des ressources «Çırag» et «Güneşli».
Selon la “Convention du Siecle”, les 13 grandes societes pétrolières des 8 pays du monde  (l’Azerbaïdjan, les Etats-Unis, l’Angleterre, la Russie, le Norvège, la Turquie, le Japon et la Saoudite Arabie) extrairont le pétrole dans les régions profondes des ressources «Azeri», «Çırag» et «Güneşli» se trouvant sur la partie d’Azerbaïdjan de la mer caspienne. Les 4 de ces societes appartiennent aux Etats-Unis et les deux appartiennent à l’Angleterre. Comme les exemples des plus grandes societes participant au projet, on peut montrer la societe «Amoco» des Etats-Unis, la societe «British Petrolium» de l’Angleterre, la société «Statoil» de la Norvège etc.



Oxunub: 126724



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio