Page d’accueilli    » ECONOMIE    » Industrie d’agriculture   

Complexe de l’Industrie agricole en Azerbaïdjan.

  


align=

Le Complexe de l’Industrie agricole indique l’ensemble des exploitations agricoles et industrielles qui se trouvent en rapport les uns avec les autres. Sa mission principale consiste à procurer des produits alimentaires pour la population, des fourrages pour le bétail et la main d’œuvre pour l’industrie. L’agriculture occupe une place importante dans le cadre de ce complexe. L’Azerbaïdjan dispose des conditions nécessaires en termes de ternes et de climat pour développer l’agriculture. La superficie en termes de ternes et de climat pour développer l’agriculture. La superficie de la terre par tête est de 0,2 hectares dans le pays. 
La plantation est plus développée que l’élevage dans le domaine agricole de l’Azerbaïdjan. Les produits agricoles venant de la plantation est de l’ordre de 61% et ceux en provenance de l’élevage de 39%. L’étendue des terres disponibles pour l’agriculture et la plantation, la température élevée font que la plantation est plus développée que l’élevage dans les vallées de l’Azerbaïdjan. L’agriculture Azerbaïdjanaise comprend l’agronomie et l’élevage.
b Le climat de l’Azerbaïdjan permet de cultiver des plantes dans des régions agricoles de structure différente. Notamment, La culture de coton, le maraichage, la culture de tabac et la viticulture sont les domaines spécialisés de l’agriculture en Azerbaïdjan dans ces domaines répondent généralement aux demandes du pays.
Les régions telles que Hoçmaz Lenkeran, et Aran, Abşeron en partie sont spécialisées dans le maraichage. La région de Haçmaz est pour le maraichage lent et la région de Lenkesan pour le maraichage rapide. Les serres qui se trouvent autour de Bakou et de Gence sont importantes pour la récolte des légumes. La culture des chous a marqué une avance.
Le maraichage est développé plutôt dans les regions d’Aran, Abşeron, et Lenkeran. Kurdemir est connu pour ses melous, Sabirabad et Zire pour ses pastèques.
La culture des pommes de terre est pratiquée dans les régions de Gedebey, Tovuz, Şamkir, et en partie dans les communes de Daşkesen, Hanlar, et Gusar. Une quantité de pommes de  terre est importé car la culture locale des pommes de terre reste insuffisante pour répondre aux besoins de la population.
La viticulture est le domaine spécialisé de l’agriculture en Azerbaïdjan. Les fruits sont cultivés à Guba-Haçmaz, à Zagatala – Şeki (marron, noix, noisette), à Nahçivan (prune, pêche), à Kur-Araz (grenade, coing), à Lenkeran (grume, mandarine, orage, citron), à Abşeşan (figue, olive, amande etc.) Les figues sont recueillies dans / brdre de 2/3 à Guba – Haçmaz, 15% à Şeki-Zagatala et la région montagrense de Şirvan La production Les freits à écorce est réalisé à 95% dans les commences de Şeki-Zagatala. Il ya de grand nombre de murier à Kur-Araz et Karabağ.

Elevage : L’élevage est le domaine le plus important de l’agriculture en Azerbaïdjan, mais il ne répond qu’à la moitié des besoins de la population en ce qui concerne la consommation de viande, lait, œuf. Les régions montagneuses sont réservées plutôt à l’élevage. C’est la raison pour laquelle l’élevage est développé dans les zones montagneuses, notamment dans les régions montagneuses de Şirvan et de Kelbecer – Laçin.
Elevage de Bovin : Il s’agit d’une activité qui procure 45% des viandes. Il y a des haras dans la région d’Aran et de Şeki-Zagatala et la production du lait et de la viande est en avance dans les communes de Lerik et de Yardımlı. Les buffles et les vaches constituent 70% des bovins en Azerbaïdjan.
Elevage de Moutons : L’élevage des moutons est répande surtout dans les zones montagneuses et sur les flancs des montagnes. Les principales espèces en sont Galai Karabağ, Balbas et Merinos. Les moutons sont élevés pour la viande, le lait et la laine. La facilité de cet élevage et son aspect économique favorise l’élevage des moutons. En Azerbaïdjan, il ya assez de stocks en fourrage naturel, de plaines et de quartiers d’hiver. La plupart des plaines étant occupées au cours des dernières années, l’élevage des moutons se heurte à un obstacle sérieux. 

Aviculture : Il s’agit d’une activité assurée pour répondre aux besoins de la population en viande et œuf. Les plus grandes installations en aviculture se trouvent dans les grandes villes telles que Bakou, Gence et Nahçivan. Les stocks de fourrage en petite quantité constituent un obstacle susceptible d’empêcher le développement de l’aviculture en Azerbaïdjan.
Ver à soie : C’est une activité qui est développée dans les régions telles que Şeki – Zagatala, Kür – Araz, Dağlık Karabağ et Nahçivan.
Apiculture : L’apiculture est développée dans les zones montagneuses et sur les flancs des montagnes 
L’Azerbaïdjan possède 3 régions agricoles qui se distinguent en fonction du niveau de spécialisation : 
1- Zones agricoles irriguées (Kur – Araz, Lenkeran, Samur – Deveci, Nahçivan, Araz)
2- Zones agricoles non –irriguées (Flancs de montagne et Zones montagneuses médianes)
3- Zones d’Elevage et de pâturage 
Les zones plus spécialisées en agriculture sont réservées pour les vers à soie, l’apiculture et la culture de riz.
Les domaines entièrement spécialisées dans le cadre de l’économie du pays sont la culture de coton, le maraichage, la viticulture et la culture de tabac. 

Culture de Coton
Le coton est une matière première pour l’industrie alimentaire et légère, en devenant une plante stratégique et en assurant des revenus élevés. La culture de coton est répandue dans le Caucase et notamment en Azerbaïdjan, par le biais des Iraniens. Les fouilles archéologiques effectuées à Mingeçevir ont permis de trouver des fils de coton et des grains de coton brulés appartenant aux 5e et 6e siècles. On sait que les cotons cultivés dans les villes telles que Berde, Nahçivan, Beylegan, Gence, Şemkir etc. sont exportés et l’exportation du coton à destination de la Russie date du 15e siècle.  
Le coton est cultivé dans la vallée de Kur – Araz. Il y a peu d’installations pour le traitement du coton en Azerbaïdjan, c’est la raison pour laquelle le coton Azerbaïdjanais en grande partie est exporté. 
La production du coton se présente de la manière suivante : 31,9 mille tonnes en 2009, 37,3 mille tonnes en 2010.
La zone réservée à la culture de coton est 21 000 hectares en 2009 et 30 000 hectares en 2010. Les accords sont signés, cette année, pour 41 mille hectares de zone pour cultiver du coton.

Culture des Céréales
Les céréales (blé, maïs, riz, orge etc.) figurent au premier plan des plantes agricoles. La culture des céréales est développée dans les zones irriguées des vallées et dans les zones montagneuses non – irriguées. Les espèces du blé sont principalement les suivantes : blé jaune, gürgeni, garagileig, hırda, guluser, Kere, blé de Karabağ, blé blanc, sekile, garagile, Les espèces de l’orge sont les suivantes : orge blanche, orge noire, şeşeri, gılıcı etc. 
La plante d’orge qui occupe le tiers de la zone réservée à la culture des céréales en recouvrant les mêmes domaines que le blé. La culture de mais est importante dans la région de Şeki – Zagatala. La culture du riz est développée dans les régions de Lenkeran et Şeki – Zagatala en Azerbaïdjan surtout au cours des dernières années. 
Les terres cultivées sont en élargissement continuel. Il s’agit de répondre aux besoins du pays en matière des céréales. Il ya, en 2011, 6 mille hectares de terres cultivées de plus par rapport à l’année 2010.

Viticulture
La viticulture occupe une place importante de puis la nuit des temps en Azerbaïdjan. Elle continue à revêtir la même importance pour le développement de l’économie du pays à l’heure actuelle. 
Les plantations sont réalisées, au cours de 2 dernières années, dans les larges domaines à Samuh, Tovuz, Gebele, Yerlah et dans d’autres endroits. Les spécialistes étrangers sont invités de manière régulière. Actuellement 70 espèces de raisin d’origine Française, italienne, iranienne, géorgienne, moldave, ukrainienne et ouzbek sont cultivées dans les différentes régions du pays. 

Plantation de tabac :
Compte tenue de l’importance économique, le tabac est la deuxième plante industrielle de l’Azerbaïdjan. Autrefois, 50% du tabac était fourni dans les régions de Zagatala et de Gah. L’intérêt grandissant à l’égard de cette plante au cours des dernières années a favorisé le développement de ce domaine. Les anciens cultivateurs de tabac s’orientent vers l’agriculture. Selon les statistiques, la plantation de tabac est la ressource pour 100 agriculteurs et 3 000 personnes au total.
Le tabac de qualité est cultivé en Azerbaïdjan ; « Samsun » « Trabzon » et  « İtiyapag » en sont les principales espèces. 
La capacité de production est de 3243 tonnes en 2010 avec 634 feuilles de tabac de plus par rapport à l’année 2009.

Arboriculture et Maraichage :
Ce sont les domaines développés de l’Azerbaïdjan. Les fruits sont cultivés à Guba-Haçmaz, à Zagatala – Şeki (marron, noix, noisette), à Nahçivan (prune, pêche), à Kur-Araz (grenade, coing), à Lenkeran (grume, mandarine, orage, citron), à Abşeşan (figue, olive, amande etc.) Les figues sont recueillies dans / brdre de 2/3 à Guba – Haçmaz, 15% à Şeki-Zagatala et la région montagrense de Şirvan La production Les freits à écorce est réalisé à 95% dans les commences de Şeki-Zagatala. Il ya de grand nombre de murier à Kur-Araz et Karabağ.
Guba est la ville la plus importante pour la production des fruits. Guba – Haçmaz fournit 2/3 des fruits récoltés, Seki – Zagatala et Şirvan fournissent 15% des récoltes. 
Haçmaz, Lenkeran, et Aran, Abşeron en partie sont spécialisés dans le domaine du maraichage . 



Oxunub: 98000



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio