Page d’accueilli    » LA MUSIQUE    » La musique populaire    » Les tonalites   

Les tonalites

  


align=
Muğam est un type de musique appartenant aux populations orientales. Il est un exemple de musique classique basé aux traditions orales. Muğam se constitue la base de la musique populaire d’Azerbaïdjan. La musique d’Azerbaïdjan se dispose de sept principales tonalités: “Rast”, “Şur”, “Segah”, “Şüşter”, “Çahargah”, “Bayatı- Şiraz”, “Hümayun”.
Les tonalités sont différentes selon le type de musique et la nature originale. Üzeyir Hacıbeyov définit l’état spirituel donné aux auditeurs par  la tonalité dans son livre nommé “Bases de la Musique Populaire d’Azerbaïdjan” comme indiqué ci-dessous: “Rast”- le sentiment croustillant et viril, “Şur” – l’état lyrique, heureux, “Segah”- le sentiment de l’amour, “Şüşter”- la peine profonde, “Çahargah”- le sentiment d’enthousiasme et de passion, “Bayatı-Şiraz”- chagrin, “Hümayun”- le sentiment de chagrin profond. 
Muğam s’exprime le trio se constituant tarzen (tar), kamanchist (kemenche), hanende (def).
Le Muğam vocalisé solo par les instruments populaires d’Azerbaïdjan est appelé comme  “les Muğams instrumentaux”. 
Les œuvres des compositeurs d’Azerbaïdjan sont originalement concernés avec le Muğam. C’est la caractéristique déterminant leurs spécialités nationales. 
Fikret Emirov a jeté la base du type de muğan symphonique  en composant en 1948 les muğams symphoniques nommés “Şur” et “Kürd-Ovşarı”. Le chef d’orchestre et le compositeur magnifiant, le muğam de Niyazi en type “Rast” (1949) est une œuvre dans ce type. 

ARTISTES DE MUĞAM – Il existe un grand nombre d’artistes de muğan dans l’histoire de l’art de musique d’Azerbaïdjan. Ils sont des artistes connus au 19 ème siècle comme Settar, Hacı Hüsü qui a fondé l’école de muğam. Il faut particulièrement définir l’homme de l’art du 19ème siècle comme Settar, Hacı Hüsü, Meşedi İsi, Alesger Şirin, tarzen Sadıgcan et les autres, et au début du notre siècle comme Cabbar Garyağdıoğlu, Meşedi Cemil Emirov, Seyid Şuşinski, Mehemmed fils de Keçeçi, Meşedi Memmed Ferzeliyev, İslam Abdullayev etc. 
Han Şuşinski, Zülfü Adıgözelov, Haşım Kelenterli, Hüseyngulu Sarabski, Hegiget Rzayeva, Süreyya Gacar, Fatma Muhtarova sont des artistes qui ont habité au début du 20ème siècle. Il faut aussi noter les noms des artistes instrumentaux dans le domaine de muğam comme  Gurban Pirimov, Mensur Mensurov, Ehmed Bakıhanov, Behram Mensurov etc.

MUĞAM SYMHONIQUE – Ce type a été développé en 1948 par le compositeur Fikret Emirov. La caractéristique principale de ce type est la méthode du développement augmentant de plus en plus conformément au muğam. Sa structure de composition et la ligne de mouvement dramatique ont été gardées. On a également appliqué les méthodes du traitement symphonique et l’orchestration colorée pour le développement des mélodies de muğam.  
Plusieurs d’artistes d’Azerbaïdjan a travaillé sur ce type de muğam. Niyazi “Rast”, S. Alesgerov “Bayatı-Şiraz”, F. Emirov “Gülüstan Bayatı-Şiraz”, T. Bakıhanov “Hümayun”, “Neva”, “Rahab” etc. sont des artistes qui ont écrit les tonalités symphoniques.  

ZERBİ MUĞAM  -  Ce type des tonalités a un style vocal – instrumental dans la musique traditionnel verbale. La fondation, l’existence et le développement de ce type sont concerné à l’exécution des artistes d’hanende et de saz. On utilise la fane des poètes classiques aussi que bayat et koşma pour le texte des zerbi muğam. Les Zerbi Muğams ayant une large  expérience  pour l’artisanat de zerbi muğam(tonalité) d’Azerbaïdjan sont: “Heyratı”, “Mensuriyye”, “Semayi-Şems”, “Maani”, “Ovşarı” (“Efşarı”), “Arazbarı”, “Heyderi”, “Karabağ şikestesi”, “Kesme şikeste”, “Şirvan şikestesi” etc.    

“RAST”
“Rast” est considéré comme la mère de tous types de muğam. La tonalité de Rast a une histoire très ancienne. La seule tonalité qui reste d’une manière solide contre les effets cahoteux des événements et du temps jusqu’aujourd’hui parmi 12 principales tonalités de musique classique est “Rast”. “Rast” se dispose de quelque “branche” et “guşe”. Les plus importants sont des branche comme “Mayeyi-Rast”, “Üşşak”, “Hüseyni”, “Vilayeti”, “Erag” et “”Pencgah”. 

“ŞUR”
Il a un grand volume comme les tonalités de “Rast” et de “Çahargah”. Il a un grand nombre des branches. Les branches comme “Mayeyi-Şur”, “Şur-Şahnaz”, “Bayatı-Gacar”, “Şikesteyi-Fars”, “Simayi-Şems”, “Hicaz”, “Sarenc” parmi des pièces appartenant au destgah de “Şur” ont une forme plus profonde et plus défaillante.
 
“SEGAH”
Un des principales tonalités ayant une caractéristique nationale profonde et largement répandu en Azerbaïdjan est “Segâh”. Les artistes d’Hanende et les instrumentistes exécutent la tonalité  de “Segah” par les différents styles: “Segah Moyen” (ou “Zabul Segah”), “Segah de Mirze Hüseyin”. Même si on peur voir qu’ils ont différents selon la diversité de leurs noms et les caractéristiques toniques, ils ont développé sur la même ligne de lad (muğam).
“Segah” se dispose de quatre branches: “Mayeyi- Segah”, “Şikesteyi-Fars”, “Müberrige”, “Erag”. 

“ŞÜŞTER”
“Şüşter” est la tonalité la plus petite selon son volume. Il se dispose généralement des branches de “Mayeyi-Şüşter” et “Terkib”. Pendant que “Şüşter” exécute comme les autres tonalités, on commence par une introduction appelée Berdaşt. On augmente le volume grâce à une série de couleur et du classement. La tonalité de “Şüşter” est généralement vocalisée surtout par une kemenche avec un style instrumental. 

“ÇAHARGAH”
La tonalité de “Çahargah” est choisie par l’esprit combatif et très actif qui est aimé et connu comme la perle de l’art classique. La musique de la tonalité de “Çahargah” est un tonifiant très riche avec contraste. Le caractère artistique a été développé d’une manière plus intense et plus large dans la branche de “Mayeyi-Çahargah”. Un des principaux facteurs qui précisent l’importance et le rôle de  la branche de maye pour la tonalité de “Çahargah” est de continuer aussi dans les branches appelées “Hasar” et “Mensuriyye” et on crée un style plus dramatique et plus combatif pendant le temps. “Mayeyi- Çahargah” a des tonalités actives, profondes et “soucieuse” étant très utile pour la formation intense. 

“BAYATI-ŞİRAZ”
 “Bayatı-Şiraz” est un des tonalités célèbre selon sa puissance d’affecter profondément aux auditeurs. Il se dispose des branches et de “guşe” comme “Mayeyi-Bayatı-Şiraz”, “Nişibi-Feraz”, “Bayatı-İsfahan”, “Haveran”, “Hüzzal”. 
Une des branches les plus large et compréhensive dans la tonalité de “Bayatı-Şiraz” est “Mayeyi-Bayatı-Şiraz”, et “Bayatı-İsfahan”. 

“HÜMAYUN”
La tonalité de “Hümayun” est largement répandue dans la musique des populations du Proche Orient. Les principales parties de la tonalité de “Hümayun” sont des branches comme “Mayeyi-Hümayun”, “Şüşter” et “Terkib”.    
 “Mayeyi-Hümayun” attire plus attention dans la version  instrumentale, on présent à l’auditeur tous les caractéristiques typiques de ce type. 

ARAZBARI – Il est un des tonalités Zerbi. Il se base sur la tonalité de Şur. Son texte poétique se dispose des “bayat” populaire. On répète le mot “ay zalim”  à la fin de chaque alinéa. Il prend la place dans les œuvres des ashiqs en étant l’air des ashiqs. 

BAYATI - ECEM – Il est une branche de la tonalité. “Bayatı- Kürd” est la deuxième branche fondamentale ayant un volume petit. (Ecem – ce mot est utilisé pour l’homme non-arabe, Il désigne “Ecemin bayatısı”).

BAYATI - İSFAHAN – Il est une branche de la tonalité. “Bayatı-Şiraz” est une des branches fondamentale du destgah de la tonalité. 

BAYATI - KÜRD – Il est une tonalité ayant un volume petit. Il est compris dans la famille de la tonalité de “Şur”. Il se dispose de trois branches: a) “Bayatı-Kürd”; b) “Bayatı-Ecem”; c) “Bayatı-Kürde ayak”.

BAYATI - GACAR – Il est un destgah de la tonalité. Il se dispose des branches comme Mecmusu “Berdaşt”, “Maye”, “Hüseyni”, “Şikeste”, “Zil Bayatı-Gacar”, “Zemin-hare”, “Dügah”, “Maverennehr”, “Şah Hetai”, “Ruhül-ervah”.  

BAYATI - RACE – Il est un des “guşe” de la tonalité appartient à la famille de la tonalité de “Şur”. 

BAYATI - TÜRK – Il est une branche de la tonalité. Il forme un passage à la tonalité de Rast, compris à la tonalité de “Şur” . 

BEHTİYARİ – Il est un des premiers “guşe” dans le destgah de “Humayun”.

BERDAŞT – Il est une branche de la tonalité ayant un caractéristique de l’. Il est exécuté avant la branche de “maye” et il a une spécialité de préparation pour cette branche. Chaque destgah de la tonalité commence par “Berdaşt”. 

BESTE - NİGAR – Il est une branche de la tonalité. Il est aussi une des principales branches dans le destgah de “Çahargah”. 

BİDAD - (sens de mot: plainte contre une injustice) Il est “guşe” triste et touchant qui est exécuté à la cinquième étape dans le destgah de “Humayun”.

CEMEDARAN – Pour la musique de l’est: Il est “guşe” vocalisé avant la branche “Behtiyari” de dans le destgah de “Hümayun”; Il est aussi une des premières branches de tonalité dans le destgah de  “Bayatı-İsfahan” 

CİDAYİ – Il est une branche de la tonalité. Il est aussi la deuxième branche de la tonalité de “Deşti” ayant un petit volume et appartient à la famille de la tonalité de “Şur .( “cidayi” en persan – Il veut dire “épieu”, “baïonnette”). Il a un état émotif d’esprit. 

DEŞTİ - (en arabe: deşt – désert, Sahara) – Il est une tonalité ayant un petit volume. Il est compris dans la famille de la tonalité de “Şur”. 

DİLKEŞ – Il est une branche de la tonalité. Il est aussi la deuxième branche de la tonalité de “Şahnaz” ayant un petit volume. Il est exécuté entre  “Şahnaz” et “Şedd-şahnaz”.

DÜGAH – Il est une des tonalités appartenant à la famille de la tonalité de “Rast”. Il est exécuté par le ton Mi bémol Rast-megam. Ses principales branches sont: “Berdaşt”, “Mayeyi Dügah” , “Güşeyi-Bayatı-Gacar”, “Ruhül-Ervah”, “Maverennehr”, “Hüseyni”, “Şikesteyi-fars”, “Dilruba”, “Erag”, “Zengi-Şütür”, “Rak” et “Dügah”.

EBU- ETA – Il est une des tonalités ayant un petit volume et appartenant à la famille de “Şur”. Les branches comme “Hicaz”, “Çahar-bağ”, “Seyyahi”, “Selmi” (“Selmek”) sont compris. 

EBÜLÇEP – Il est une branche de la tonalité. Il est aussi la petite branche qui est exécuté après “Bayatı-İsfahan ”dans la tonalité de “Bayatı-Şiraz”. 

EMİRİ - Il est une branche de la tonalité. Il est exécuté au début des tonalités de “Şüşter” et de  “Rahab”. 

HACI YUNİ - Il est un “guşe” de la tonalité. Selon les informations fournies par E. Bedelbeyli, Il est exécuté entre “Şahnaz” et “Bayatı-Kürd” dans le destgah de “Neva” et entre “Bayatı-Şiraz” et “Sarenc” dans le destgah de “Revahi”   au 19ème siècle. 

HEZİN – Il est une branche de la tonalité. Il est utilisé dans le destgah comme “Şur”, “Çahargah”, “Neva”. 

HÜSEYNİ (belle en arabe) – Il est un des 12 principales tonalités dans la musique classique des populations orientales pendant le Moyen Age. Il est aussi un “guşe” de la tonalité dans l’expérience de l’exécution pour la tonalité moderne. Il est exécuté entre les branches de “Üşşak” et de “Vilayeti” dans le destgah comme “Rast” et “”Mahur Hindi” . 

HAREZMİ - Il est une des branches de la tonalité.

HARİC SEGAH – Il est un des destgah appartenant à la famille de la tonalité de “Segah”; Il est une autre forme de la tonalité de “Segah”, Il est fondé dans la tonalité de Segah avec “si” maye en bas de “Segah Moyen”.

HAVERAN – Il est une branche de la tonalité. Il est exécuté entre les branches de “Hoceste” et de “Erag”  dans le destgah de “Rast”; et entre les branches de “Bayatı-İsfahan” et de “Üzzal” dans le destgah de “Bayatı-Şiraz”. 

KEREŞME (coqueter – clignement en persan)- Il est un “guşe” qui est exécuté au début de “Mahur” et “Çahargah” . 

KESME ŞİKESTE – Il est le zerbi muğam d’Azerbaïdjan. Il est parfois appelé comme  “Kesme Şikesteye” et “Bakı Şikestesi”. Son texte poétique se dispose de “bayat” populaire. Ce zerbi muğam a une place importante dans la vie d’art des chanteuses. 

KÜRDİ – Il est un “guşe” de la tonalité. Il est appelé comme “Kürdi” parce qu’il est basé sur la tonalité de “Bayatı - Kürd”. 

KÜRD-OVŞARI – Il est un zerbi muğam basé sur le destgah de “Şur”. Il a été utilisé la plus que la tonalité du zerbi muğam “Maani” (“Osmanı”) avec le zerbi muğam “Ovşarı”  dans la tonalité ayant le même nom et compassé par Fikret Emirov.

KÜRD-ŞAHNAZ – Il est une tonalité base sur “Şur”. 

KAFGAZ HÜMAYUNU – Il est un type de la tonalité de “Hümayun” dans la musique d’Azerbaïdjan au 20ème siècle. 

KARABAĞ ŞİKESTESİ – Il est le zerbi muğam dans la musique traditionnelle verbale d’Azerbaïdjan. Sa mesure est de 2/4. Son texte poétique se dispose de “bayat” populaire. 

KATAR – Il est une tonalité ayant un petit volume. Il est appartenant à la famille de la tonalité de “Rast”. Il se dispose de trois branches: ”Zil Katar”, “Mayeyi Katar”, “Zil Katar”. Il est vocalisé par le ton de ayant “Do” maye.  

KATAR-BAYATI - Il est une tonalité ayant un petit volume. Il se dispose des tonifiants de “Çoban Bayatısı” et les tonalités de “Katar”. Cette tonalité est complétée par “Çoban Bayatısı” au contraire de la tonalité de “Katar”. 

GEMENGİZ – Il est un “guşe” ayant la tonalité de “Deşti”.

GERAİ – Il est une branche se trouvant après “Erag” et “Pencgah” dans le destgah de la tonalité de “Rast”. La descente de la sonnette de tonalité à bemin est un caractère pour la branche de  “Gerai”.

GERRE – Il est un “guşe” de la tonalité dans la musique de l’ancien Orient.

MAANİ – Il est un zerbi muğam appartenant à la famille de la tonalité de “Şur”. Il est aussi appelé comme “Osmanlı” dans l’expérience de l’artisanat de muğam. Il est utilisé pour les poèmes populaires appelé “mani”. On définit les sentiments et émotions de l’héro, la souffrance et l’aspiration de la patrie. Le texte de musique est le rythme similaire à la marche. 

MAHUR-HİNDİ – Il est un destgah de la tonalité. Il est compris dans la famille de la tonalité de “Rast”. Il se forme une différente forme de “Rast” en fondant au-dessus du destgah de Rast. Il existe un Rast avec maye selon le ton de Megam. Il se dispose des branches et des “guşe” comme “Berdaşt”, “Mayeyi-Mahur”, “Üşşag”, “Hüseyni”, “Vilayeti”, “Şikesteyi-fars”, “Erag”, “Gerai”. 

MANENDE-HASAR – Il est une “guşe” disant après la branche de “Berdaşt” dans la tonalité de “Zabul Segah”.

MANENDE-MÜHALİF - Il est une branche de la tonalité. Il est installé entre “Muye” et “Segah” dans la tonalité de “Zabul Segah”.

MENSURİYYE - 1. La branche exécutée après “Mühalif” dans la tonalité de Çahargah, le sommet de la tonalité. 2. Le zerbi muğam basé sur Çahargah.  

MESİHİ – Il est une branche de la tonalité. Il est la branche exécutée après  “Vilayeti” dans le destgah de “Rast” et “Dilrüba” dans le destgah de “Rahab”.

MİRZE HÜSEYN SEGAHI – Il est un destgah appartient à la famille de  “Segah”. Il est appelé avec son nom parce qu’il a été exécuté pour la première fois par le chanteur azerbaidjanais nommé Mirze Hüseyn (18ème siècle ).

MUYE - Il est un “guşe” de la tonalite. Il est utilisé par une série de destgah de la tonalité. 

MÜHALİF - Il est une branche de la tonalite. Il est exécuté dans la tonalité de “Çahargah”. 

MÜBERRİGE - Il est une branche de la tonalite. Il se base sur la tonalité de Segah. 

MEHEYYER – Il est la pièce exécutée après la branche de “Erag” dans le destgah de “Mahur”.  

MÜHALİF – Il est la branche entre “Hasar” et “Meğlub” dans le destgah de  “Çahargah”.

NAHEVEND – Il est un « guşe » de la tonalité. Il est une branche exécutée après “Guşeyi- medain” dans le destgah de “Segah” pour la musique orientale.  . 

NEHİB - 1. Il est l’épisode vocale-instrumentale exécutée entre les branches de Hüseyni et Erag dans le destgah de Şur 2. Il est une pièce vocale-instrumentale exécutée entre les branches de Müberrige et Müheyyer dans le destgah de Rast .

RAHAB – Il est une tonalité ayant un petit volume. Il a une histoire très ancienne. Cette tonalité appartient à la famille de “Şur”. Il se dispose des branches comme suivants: “Emiri”, “Şikesteyi-fars”, “Erag”, “Gerai”. “Mesihi”, “Rahaba-ayag”.

SAGİNAME – Il est un “guşe” de la tonalité; Ce nom veut dire “ chanson de l’amour” et lié avec l’exemple de la poésie de l’orient. Il est un type de musique exécuté dans le cadre du destgah. On peut voir ce type pendant l’exécution des tonalités comme “Şur”, “Hümayun”, “Mahur”.

SERENC (Sareng) - 1. La branche installée entre “Hicaz” et “Nişibi-feraz” dans le destgah de “Şur”. Il est proche à Segah selon le principe de Megam. Il donne une couleur à la composition de la tonalité en fondant un passage vers la tonalite de segah dans le cadre de la tonalité de “Şur”.2. Üzeyir Hacıbeyov a monté “Sareng” parmi les tonalités adjointes. 

SEGAH-ZABUL – Il est un des types de tonalité appartenant à la famille de “Segah”.  

SELMEK – Il est un “guşe” de la tonalité. Il est vocalisé avant la branche de “Şur-Şahnaz” dans le destgah de “Şur”. Il a une importance comme le passage. Il est exécuté entre les branches de “Deşti” et “Muye”. Il est un des 6 voix dans la musique orientale pendant le Moyen Age.  

SEMAYİ-ŞEMS - Zerbi muğam. Il est basé sur la tonalité de Şur.

SUZİ-GÜDAZ - Il est la dernière branche du destgah “Mahur” et “Rahab” .

ŞAHNAZ - 1. Tonalité ayant un petit volume. Il se forme une des trois branches pour le destgah indépendant de la tonalité sur l’expérience de l’exécution au 19ème siècle:“Şahnaz”, “Dilkeş”, “Zil Şahnaz” (“Şeddi-Şahnaz”). 2. Il est un des 6 voix dans la musique orientale pendant le Moyen Age.  

ŞAH HATAİ - 1. Une branche dans le destgah de “Şahnaz”  pour la musique d’Azerbaïdjan au 19ème siècle; 2. L’air traditionnel des ashiqs. 

ŞEDDİ-ŞAHNAZ – Il est une branche de la tonalité . “Şedd” est le nom de la partie qui est vocalisée par le haut niveau – il donne le sens de “la sonnette de Şahnaz”. 

ŞEHDİ-ŞAHNAZ – Il est une branche de la tonalité. Il veut dire “le miel de şahnaz”. 

ŞİKESTEYİ-FARS – Il est une branche de la tonalité. Il est basé sur Segah. On utilise pour plusieurs tonalités - “Rast”, “Mahur-Hindi”, “Bayatı-Gacar”, “ Mahur Moyen”, “Şur”, “Segah”, “Mirze Hüseyn segahı”, “Zebul-segah”, “Deşti”, “Bayatı-Şiraz” etc.. 

ŞUR-ŞAHNAZ - Il est une branche de la tonalité. Il est compris dans le destgah de la tonalité de “Şur”. Il se forme la nouvelle étape du développement en exécutant après la branche “Mayeyi-şur” de à l’intérieur du destgah de “Şur” . Il s’installe au-dessus (do şur) de quatre places de “Şur-Şahnaz”. 

TEREBENGİZ – Il est un “guşe” entre “Haveran” et “Nişanpürek” dans le destgah de  “Mahur”.

TERKİB - Il est une branche de la tonalité. Il est une des principales branches de la tonalité de “Şüşter”. Il se trouve entre les branches de “Şüşter” et de “Üzzal” dans la tonalite de “Hümayun”.

ÜŞŞAG – Il est exécuté après (entre “Maye” et “Hseyni”) la branche de “Maye” dans le destgah comme “Rast”, “Mahur-Hindi”, “Orta-Mahur” . 

ÜZZAL – Il est une branche de la tonalité. Il est vocalisé à la sonnette se trouvant à la fin de la branche “Haveran” dans le destgah de “Bayatı-Şiraz”. 

VİLAYETİ - Il est une branche de la tonalité. Il est une des principales branches qui est exécutée dans le destgah de “Rast” et “Mahur-Hindi”.

YETİM SEGAH – Il est une tonalité pour la musique professionnelle verbale d’Azerbaïdjan. Il est un type de la tonalité de “Segah”. Il est exécuté en basant sur segah.  Il  donne aux auditeurs un état triste de spirituelle.

YEDİ HASAR - Il est un “guşe” de la tonalité. Il se trouve entre les branches de “Erag” et de “Aşiri guş” dans le destgah de “Zabul Segahı”. 

ZABUL SEGAH - Il est une branche de la tonalité. Il est un des destgah de la tonalité les plus grands de l’école de musique verbale d’Azerbaïdjan. Il est appartenant à la famille de la tonalité de “Segah”. Il est aussi un des types de la tonalité de “Segah”. Il se dispose des branches comme “Mayeyi-Zabul”, “Muye”, “Manendi-mühalif”, “Segah”, “Mehlug”, “Şikesteyi-fars”, “Müberrige”, “Erag”, “Yedi-hasar”, “Aşigi-guş”. 

ZEMİN-HARA - 1. La branche se trouvant entre “Mensuriyye” et “Rak-hisar” dans le destgah de “Rast” au 19ème siècle; entre “Bayatı-Gacar” et “Maverennehr” dans le destgah de “Rahab”; entre “Mensuriyye” et “Maverennehr dans le destgah de “Cahargah”; 2. La branche vocalisée après “Semayi-Şems” pour la tonalité de “Şur” pendant le temps modern. 

ZENGİ-ŞÜTÜR - Il est une branche de la tonalité. Il est compris dans une série des tonalités. Il est une branche s’installant à la fin des tonalités comme “Rast”, “Dügah”, “Mahur-Hindi” et entre “Erag” et “Rak”; Il est exécuté entre “Eşiran” et “Kerkuki” dans le destgah comme “Çahargah” et “Neva” . 

ZİREFKEND - 1. Il est une des 12 tonalités se formant la base de la musique classique des populations orientales pendant le Moyen Age 2. Il est une branche de la tonalité pendant le temps modern. Il se trouve entre “Fili” et “Ebul” dans le destgah de “Mahur”.





Oxunub: 84621



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio