Page d’accueilli    » LA MUSIQUE    » Les musiciens    » La musicologie   

La musicologie

  


Mahmut ibn Mesut Şirazi fils de Gürbettin (1236 - 1321)
Il est connu comme un naturaliste, le médecin, le philosophe, un musicien. Selon le volume et le contenu scientifique, une des  œuvres les plus grands est Ğürret et-Tactır (Lieu magnifique de la couronne ou  Perle de la couronne ). Dans cet œuvre, on a fait une grande importance à la musique, les sujets sur la musique ont pris la place dans la partie de mathématiques et ils ont été appelés comme Science de la Musique .

Ağalar Aliverdibeyov  fils de Kerbelayi Ali Ekber  (1880 - 1953)
Il a donné les cours dans l’Ecole Supérieure de la Musique d’Etat d’ Asef  Zeynallı  à Bakou en étant un expert pour la belle tonalité. 

Mir Möhsün Nevvab (1833-1918)
La célèbre œuvre musicale de Mir Möhsün Nevvab nommée Vüzuhül-Ergam a été publié en 1913 pour la première fois à Bakou (Son œuvre nommé “Keşfü\'l-Gerçeği-Mesnevi qu’il a pris la musique comme sujet est aussi connue). Dans son même tractâtes, Mir Möhsün a étudié sur les sujets concernant l’étymologie de certains destgah et séparément des tonalités, sur les relations entre les textes de la poésie et les tonalités, les relations mutuelles entre l’artiste et le spectateur, le placement optimal au regard de l’acoustique. Nevvab a utilisé pour la première fois le terme de destgah. Il a donné six noms de destgah connus à Karabakh pendant ce temps: Rast, Mahur, Şehnaz, Rahavi ou Rahab, Çahargah et Neva. Mir Muhsin Nevvab a défini la tonalité de  Rast comme la brise d’été, Rehavi comme l’égout de la pluie, Çahargah comme l’éclair,  Dügah comme les fontaines murmurant, Hümayun  comme le vol des oiseaux, Nevan comme le cri des amoureux malheureux, Mahur comme le bruit des eaux,  Şahnaz comme la voix des rossignols,  Üşşak comme le mouvement des oiseaux,  Üzzal comme le mouvement des météorites.

Huşi Ağayeva fille de Hasan (1906 - 1953)
H. Ağayeva a été envoyé en 1930 à l’Institut du développement professionnel de Moscou pour les enseignants musiciens. Hurşit Ağayeva a traduit en turc azerbaidjanais les livres éducatifs sur l’histoire et la théorie de la musique. 
Hurşit Ağayeva est l’écrivain de l’œuvre Maison de la civilisation de la musique d’Azerbaïdjan au 19ème siècle(il ne l’a pas complété à cause de sa mort), de la monographie Üzeyir Hacıbeyov et des articles sur la musique d’Azerbaïdjan. 

Elmira Abbasova fille d’Abdulhamit (1932) 
Il a diplômé des dizaines de musiciens, il a fait faire 8 doctorats. Il a défendu en 1962 la thèse du doctorat sur “les comédies musicales et l’Opéra d’ Üzeyir Hacıbeyov” dans l’Institut de l’art de Moscou.  Il a  travaillé en étant le recteur du Conservatoire d’Etat d’Azerbaïdjan dans les années 1977-91. 
Gülnaz Abdullazade fille d’ Abutalıb (1946)
G. Abdullazade a pris l’éducation du doctorat dans le département de ‘esthétique au sein de la Faculté de la Philosophie de l’Université d’Etat de Moscou de M.Y. Lomonosov entre les années  1976-1979. Il a défendu avec succès la thèse du doctorat sur «les Questions de l’art de musique à l’esthétique d’Hegel ». Il a défendu en 1990 la thèse sur «l’Analyse de la Philosophie historique de la culture de musique pendant l’ancien et le moyen Age » (dans le contexte des questions de l’est- de l’ouest), Il a pris en 1992 le titre de Prof. Docteur. 
G. Abdullazade a travaillé en étant le conseilleur de la thèse des 14 étudiants du doctorat. 

Saadet Abdullayeva fille d’ Abutalıb (1940)
S. Abdullayeva est le professeur du département  “la théorie et l’histoire de la musique populaire d’Azerbaïdjan ». Il est l’écrivain des livres comme Instruments populaires d’Azerbaïdjan » (Bakou, 1972), «Instruments modern populaires d’Azerbaïdjan » (Bakou, 1994), Musique instrumentale d’Azerbaïdjan » (Moscou, 1990), Histoire des instruments populaires d’Azerbaïdjan » (Bakou, 1991) , Orchestre et Instruments Populaires d’Azerbaïdjan » (Bakou, 1996), Instruments Populaires d’Azerbaïdjan”, Bakou, 2000). 

Elhan Babayev fils d’ Alisattar (1948-2003) 
E. Babayev a pris l’éducation du doctorat dans le département de la théorie de musique au sein du Conservatoire d’Etat de Moscous de Çaykovski entre les années 1981-84.  Il a défendu en 1985 la thèse du doctorat sur “Rythme de destgah d’Azerbaïdjan” au sein du Conservatoire d’Etat de Moscou (conseilleur de la thèse - Prof. Dr V.N. Holopova).

Ferah Aliyeva fille de (Şirmehmet  1961) 
L’activité de F. Aliyeva dans le domaine de la science est concernée avec la fondation de l’école de composition d’Azerbaïdjan au 20ème siècle et les questions sur l’apprentissage du développement des processus. Il est écrivain des œuvres comme Page de l’histoire de la musique (2003), Musique d’Azerbaïdjan au 10ème siècle: Face à face avec le temps et l’histoire” (2007). Il est aussi créateur du livre Ressources de la culture de musique d’Azerbaïdjan au 10ème siècle (3 volumes; 2005,2006). Dans le livre, on a étudié plus de 500 critiques de musique, articles scientifiques, critiques, essais sur les activités d’Üzeyir Hacıbeyov\', les concerts de l’est ainsi que la vie de la musique de Bakou publié dans la presse d’Azerbaïdjan dans les années 1901-1920.

Sevil Ferhadova fille de Mehmetbağır  (1947)
Les recherches scientifiques de S. Ferhadova sont concerné avec l’apprentissage de type monodie (chanson à une voix) dans l’art de tonalité et la musique de cérémonie d’Azerbaïdjan. Il est écrivain de la monographie “comme type monodie- muğam” (2001) et Musique de cérémonie d’Azerbaïdjan (1990).  

Bayram Hüseyinli fils d’Halil (1923 - 1992)
B.Hüseyinli a largement contribué au rassemblement, la documentation et l’enregistrement des exemples de la musique populaire. Il a devenu en 1980 le membre honoraire confirmé par UNESCO au sein du Comité soviétique des festivals folkloriques internationaux. Dans ses activités scientifiques, Il a fait une grande attention à l’examinations de la musique des jeux populaires. Il a étudie les exemples des jeux populaires comme “Yallı”, “Halay” et fait la classification des jeux populaires. 

Ağa Ahmet İsazade fils d’ İsa (1928 - 2007)
Dans le cadre de ses activités scientifiques pendant les derniers 20 ans, Ağa Ahmet İsazade a travaillé sur le rassemblement systématique, la publication et l’histoire de la musique folklorique d’Azerbaïdjan ainsi que la détermination d’une manière chronologique des matériaux pour la monographie et la bibliographie appartenant à la musique populaire d’Azerbaïdjan. 

Rena Memmetova fille d’ Azer (1950)
 R. Memmetova a jeté la base de la Turcologie de musique étant une nouvelle destination dans la musicologie. Il a publié plus de 100 œuvres scientifiques – la monographie, les livres et les articles. Il a aussi étudié sur les sujets théoriques et esthétiques de l’art de tonalité dans ses ouvres comme Croisée de tonalité - Sonata (1989), Caractéristiques esthétiques des tonalités d’Azerbaïdjan (.1987), Questions fonctionnelles des tonalité d’Azerbaïdjan (1989), Tonalité d’Azerbaïdjan (2002).

Zemfira Seferova fille de Yusuf (1937)
Les recherches de Z. Seferova font l’objet de la musique d’Azerbaïdjan du Moyen et Ancien Age aussi que les activités de Sefiettin  Urmevi, d’Abdulkadir Marağı, de Mir Muhsin Nevvab, d’Üzeyir Hacıbeyli et les autres. Il est aussi écrivain des livres comme  Musicologie d’Azerbaïdjan , Monde de musique de Korkut etc. Il a fait les discours dans les congrès et les symposiums scientifiques internationaux. 

Firudin Şuşinski (Pseudo de Firudin Hasanov fils de Muhammet; 1925 - 1997)
Il est connu en étant le théoricien célèbre, le maitre de tonalité. Le fait qu’il a entendu les voix de musique dans la maison où il a habité durant son enfance et qu’ il écoute les artistes importants ont augmenté l’amour de musique de Firudin Şuşinski.  F.Şuşinski étant amoureux à l’art de Cabbar Karyağdı a publié les articles et les livres sur les artistes de tonalité. 

Ramiz Zöhrabov fils de Ferzulla (1939) 
Ramiz Zöhrabov travaille sur les questions théoriques et l’histoire de musique pendant des années. Il est écrivain les écritures scientifiques, 16 livres et classes ainsi que plus de 300 articles scientifiques. Ses principales œuvres: “Tesnif d’Azerbaïdjan” (Moscou, 1983; Tabriz, 1991); “Zerbi Muğan d’Azerbaïdjan” (Bakou, 1986); “Muğam” (Bakou, 1991); “Questions théoriques des tonalités d’Azerbaïdjan” (Bakou, 1992) “ Principes théoriques de la tonalité de Cahargah “ (Bakou, 2000) etc. 



Oxunub: 58113



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio