Page d’accueilli    » L’HISTOIRE    » Les Etats d’Azerbaïdjan    » La RSS d’Azerbaïdjan   

La RSS d’Azerbaïdjan

  


align=

À la suite de la dissolution de la République populaire de l’Azerbaïdjan, une souveraineté soviétique est fondée en Azerbaïdjan le 18 avril 1920.La souveraineté du pays a été donnée au Comité révolutionnaire temporaire. La participation des communistes azerbaïdjanais (Neriman Nerimanov (président), Aliheyder Garayev, Gezenfer Musabeyov, Hemid Sultanov  etc.)  à ce comité était le résultat des efforts pour cacher l’invasion de la Russie. La vraie souveraineté dans le pays était appartenant au Comité central du Parti communiste (bolchevique) de l’Azerbaïdjan qui dépendait du Moscou. 
1 Mai 1920 —Les 11ème troupes de l’Armée Rouge, qui a démoli le gouvernement de la République populaire, se sont rapproché de la vile de Gence en passant Şamahı et Ağsu sans rencontrer aucune résistance, et ils ont obtenu la ville à la suite d’une petite guerre.   
3 Mai 1920 — La souveraineté soviétique avait commencé à se répandre dans tous les territoires de l’Azerbaïdjan. Le comité rév olutionnaire temporaire a décidé la formation des comités de révolution dans les villages, les quartiers, et les sous-préfectures. Les forces marines militaires ont obtenu les villes de Lenkoran et Astara en s’orientant vers les sud en baie de Bakou des Bolcheviks. Quelques troupes de la République populaire sont restées à Karabakh, et ils ont combattu avec les troupes arméniennes. 
5 Mai 1920 — Le comité révolutionnaire temporaire de l’Azerbaïdjan ont accepté la décision d’être donné tout les terres des auberges, du maitre et des fondations, sans compensation, par le biais de la confiscation à l’utilisation des paysans .Après quelques ans, ces terres ont été donnés aux entreprises kolkhozes (fermes conjoints) en dépossédant par forces des paysans. 
7 Mai 1920  — Le gouvernement bolchévique de l’Azerbaïdjan a pris une décision sur la reconstruction de l’armée et des forces marines. Pendant la durée de l’exécution de cette décision, on a fait pression sur des officiers nationaux. L’armée et les forces marines de l’Azerbaïdjan soviétisé ont officiellement subsisté jusqu’à l’année 1922.En décembre de la même année, l’armée soviétique a participé au Directorat militaire du Caucase avec la fondation de l’URRS. 
12 Mai 1920 — Le comité révolutionnaire temporaire de l’Azerbaïdjan a décidé la formation des Cours publics dans le pays. On a fondé le Haut tribunal révolutionnaire et le comité extraordinaire pour lutter contre l’antirévolutionnaire. Le comité révolutionnaire temporaire de l’Azerbaïdjan a pris une décision sur la fondation des cours publics dans le pays. On a aussi pris une décision sur le retrait des grades civils et des aristocrates. 
15 Mai 1920 — Le commissariat de l’Education du peuple de l’Azerbaïdjan a pris une décision sur la séparation de la religion des affaires du gouvernement et de l’école dans le pays.  
24 Mai 1920 — On a été pris une décision sur la nationalisation de l’industrie du pétrole par le comité révolutionnaire temporaire de l’Azerbaïdjan. En effet, le pouvoir de contrôle a été donné à la Russie. Pour cette raison, on a fondé le comité du pétrole de l’Azerbaïdjan. Le comité a été dirigé par Aleksandr Serebrovski qui était chargé et envoyé à Bakou par Lénine. A la suite de l’industrie du pétrole, les banques qui se trouvent dans le pays et la flotte commerciale de Caspienne ont été nationalisés.  
3 Juin 1920 — Les troupes de la République populaire, qui étaient dirigées par Nuri Paşa et qui ont combattu contre l’invasion bolchévique à Zengezur et Karabakh, ont obtenu la ville de Şuşa. Ensuite, les troupes supplémentaires de 11ème armée russe ont été envoyé aux régions ayant une population dense. Ils ont envahi de nouveau la ville sous le directorat de Levandovski le 15 Juin. Les troupes de l’armée nationale ont reculé à la ville de Cebrayıl. A la fin du juin, cette région a passé sous le contrôle des bolchéviques. On a réalisé les rébellions contre la soviétisation à Şemkir, Guba et aux autres régions jusqu’à la fin de l’année. 
Le 6 mai 1921 – 1ère Congrès de tous les Soviets d’Azerbaïdjan a commencé de travailler (6-19 mai). Au cours de congrès la première constitution de RSS d’Azerbaïdjan est acceptée. Comité provisoire de révolution et les comités de révolution locale et des pauvres étant aboli, la Comité de Poursuite centrale  (MİK, le premier président est Muhtar Hacıyev) et les soviets indigénats sont fondés comme le pouvoir exécutif suprême. L’organe administratif de Comité d’Exécution Centrale d’Azerbaïdjan était le comité de Présidence (se constituant des 13 personnes) auquel participait aussi le présidence de la république (PC d’Azerbaïdjan). On a fondé 1400 soviets de village local où prenaient lieu 30 milles de députés au pays. Dans les années de 1921-1937 on a tenu le 7ème Congrès de Tous les Soviets d’Azerbaïdjan et en 1938 le Soviet Supérieur a pris lieu de cet établissement.
Le 2 juin 1921 – La première intuition d’éducation supérieure établissant les cadres pédagogiques en Azerbaïdjan, l’Institut Masculin de Pédagogie d’Azerbaïdjan – qui fonctionne actuellement sous le nom de l’Université de Pédagogie d’Azerbaïdjan (ultérieurement L’Institut Public de Pédagogie d’Azerbaïdjan de V.İ. Lénine) a été fondée.
Le 5 juillet 1921 – On a rendu une décision sur la dépendance d’Haut-Karabagh à RSS d’Azerbaïdjan lors de la réunion de bureau caucasien de Partie Communiste de Russie (Bolchevique). Un jour avant à savoir le 4 juillet on a rendu une décision sur la délivrance à Arménie d’Haut-Karabagh par l’appuie d’Orconikidze et Kirov à l’assemblé supérieur de Bureau Caucasien de RK(b) P. Mais l’administration communiste d’Azerbaïdjan, à la direction de N.Nerimanov a opposé à cette décision d’une façon absolu et elle est annulé par l’intervention de Comité Central de RK (B) P. Ainsi dans la décision du 5 Juillet du Bureau Caucasienne de RK(B) P on a statué que l’Haut-Karabagh se trouve sous la souveraineté d’Azerbaïdjan et qu’il soit délivré l’autonomie de ville ayant le centre à ville de Şuşa. Malgré les arméniens n’ont pas pu arriver à leur cibles, ils ont gagné l’autonomie. En 1923 l’Haut-Karabagh est installé la ville d’autonome.
Le 7 juillet 1923 – on a rendu le décision sur la fondation de la ville Autonome d’Haut-Karabagh (DGMV) par la Comité de Poursuite Centrale de RSS d’Azerbaïdjan. Sur le document il est accentué que cette décision servira au « Renforcement de la solidarité internationale parmi les peuples d’Azerbaïdjan et d’Arménie. Selon la décision on a prévu « la fondation d’une ville autonome comme une partie de RSS d’Azerbaïdjan dans la région arménienne d’Haut-Karabagh ». La décision de conseil sur ce sujet est accepté en 1921 par le Bureau de Pays Caucasien de RK(B)P. Malgré on désigne Şuşa comme le centre d’autonome selon la décision, au sein de la décision de Comité de Poursuite Centrale d’Azerbaïdjan le centre de la ville comme Hankendi. Peu temps après aux initiatives des arméniens, Hankendi a été intitulé comme Stepanakert. Après la division administrative de terrain, la surface de DKMV est déterminée étant 4,4 mille km2
Le 30 Août 1930 – Par la décision de Comité de Poursuite Centrale d’Azerbaïdjan et de Soviet des Commissaires de Peuple, le pays est divisé aux nouvelles unités administratives. Selon la décision 63 sous-préfectures sont fondés. Avant ceci il y avait 10 administrations (Baku, Gence, Karabakh (Ağdam), Guba, Kurdistan, Lenkoran, Maugan (Salyan), Chirvan (Göyçay), Nuha, Zagatala) et des sous-préfectures dépendantes.
Le 7 Août 1932 – On a prix des précautions dures pénales par la décision de gouvernement soviétique sur « Les établissements de l’état, la protection des biens de coopératifs et de kolkhoze ». Selon la décision on a prévu la peine de fusillade ou bien la peine de prison de 10 ans dans la meilleure situation dans le cas de commettre le vol simple sur le bien public. Le document inscrit à l’histoire soviétique avec le nom de « La loi sur cinq jacinthes », était l’initiative pour les pressions dans le domaine d’agriculture en Azerbaïdjan.
Le 24 Juin 1938 – On a réalisé des élections à Soviet Supérieur de RSS d’Azerbaïdjan. On a élu 107 ouvriers, 88 kolkhozes et 115 intellectuelles pour le parlement de 310 personnes. 72 des députés étaient des femmes. Le Parti Communiste a en effet tenu totalement les pouvoirs publics en main. Ainsi le Soviet Supérieur n’avait des pouvoirs que formels.
1938 – Le Soviet Supérieur de RSS d’Azerbaïdjan a rendu la décision de donner à RSS d’Arménie 2 mille mètre carrés de terre sur les régions de Laçın, Gubadlı, Kelbecer et Gazah sans garder l’opposition de peuple indigénat. Ainsi la décision n’est pas réalisée. 31 ans après le 7 mai 1969 malgré la Comité de Présidence de Soviet Supérieur de RSS d’Azerbaïdjan l’a approuvé, Haydar Aliyev, qui a passé à l’administration peu temps après a empêché l’exécution de la décision.
Le 2 Juin 1938 – La première union civile d’aviation d’Azerbaïdjan a été fondée. La première école d’aviation est fondé à Baku en 1915, et la première ligne aérienne civile de Baku-Tiflis est ouvert en 1923. En 1933 on a commencé d’utiliser le premier aéroport à Bine. En 1938 la première équipe civile aérienne a commencé aux vols.
Le 25 Juin 1987 – Plenum (petite assemblé) de Comité Centrale Communiste de l’Union Soviétique a rendu une décision sur la politique de « reformation » (« pérestroïka »). Malgré on a visé en premier les réformes sociales et économiques sous le nom de politique de renouvellement de Secrétaire Générale Mihail Gorbaçov, cette politique a aussi compris le domaine politique et idéologique. Au sein de l’Union Soviétique (en Azerbaïdjan) la période des opérations nationales, de liberté d’expression et de netteté. Quatre ans après la publication de la politique de « reformation », l’effondrement de l’URSS a commencé.
Le 21 Mai 1988 – L’administration d’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) a changé les régimes d’Azerbaïdjan et d’Arménie afin d’organiser le différent entre les deux puissances alliés. Au sein de Comité national de PC d’Arménie le premier secrétaire Karen Demirçyan et au sein de celle d’Azerbaïdjan Kamran Bağırov sont déstitués. Ebdürrehman Vezirov est désigné pour la mission de premier secrétaire de Comité Centrale de PC d’Azerbaïdjan. 
Le 18 juillet 1988 – On a tenu l’union au contenu vaste, négociant le différent d’Haut-Karabagh de Comité de Présidence de Soviet Supérieur d’URSS. L’union présidée par M. Gobaçov a accueilli la participation de l’administration politique d’Azerbaïdjan et d’Arménie et des députés des deux pays au sein de Soviet supérieur d’URSS. Lors de la réunion tenue avec des disputes tendues, la décision de Comité de Présidence de Soviet Supérieur de SSCB « sur le problème d’Haut-Karabagh » est acceptée. Malgré on a accentué sur l’importance de l’annulation de décision de rattachement de Soviet Supérieur de RSS d’Arménie sur l’Haut-Karabagh sur le document, l’administration de RSS d’Arménie a laissé cet appel sans réponse. 
Le 16 Juillet 1989 – On a réalisé la conférence d’installation de Front Public d’Azerbaïdjan d’une façon semi secrète à Baku. Ceci était l’organisation partielle de l’opération nationale publique commencé avec les faits de Karabakh en Azerbaïdjan. Ebülfez Elçibey est désigné pour la présidence d’AHC. On a nommé assez des personnes avec des différentes idées et dans peu de temps les divisions se sont commencées au sein de l’organisation.
Le 19 Mai 1990 – Lors de la réunion de Soviet supérieur, la mission de Président de la République d’Azerbaïdjan est établie. Lors de la réunion Ayaz Mütellibov, le Premier Secrétaire de Comité Centrale de PC d’Azerbaïdjan est nommé le président de la République. Après la désignation de M. Gorbaçov, Secrétaire Général de Comité Centrale de PC de l’Union Soviétique pour la mission de Chef de L’Etat d’URSS, les administrateurs des pays alliés ont commencé d’agir de la même façon.
En date du 21 mai 1990 par le décret de Président de la République d’Azerbaïdjan, l’Indépendance de l’Etat d’Azerbaïdjan du 28 Mai est publié de nouveau.
Le 27 juin 1991 – On a rendu une décision sur la participation d’Azerbaïdjan de Soviet Supérieur en « Alliance des Etats souverains ». La signature de la nouvelle convention d’alliance est réalisée par la suite de « Coup d’Août » à Moscou.
Le 30 Août 1991 – Après des disputes tendues au cours de la Réunion extraordinaire de Soviet Supérieur, la Déclaration sur « L’Indépendance de la République d’Azerbaïdjan » est acceptée. On a accentué sur le document que la République d’Azerbaïdjan était la continuation de la République Populaire, qui a existé de 1918 jusqu’à 1920. Toutefois, le parlement a rendu une décision pour la préparation d’une loi constitutionnelle différente afin d’assurer les principes de l’indépendance étatique d’Azerbaïdjan.
Le 8 Septembre 1991 – La première élection de président de la république est réalisée. Lors des élections réalisées sans alternatif et boycotté par les forces militaires politiques et en même temps par le front de Peuple, Ayaz Mütellibov, le premier secrétaire de Comité Centrale de PC d’Azerbaïdjan est élu le Président de la République.
Le 18 Octobre 1991 le Soviet Supérieur de la République d’Azerbaïdjan ayant accepté la décision sur l’Indépendance d’Azerbaïdjan, le RSS d’Azerbaïdjan a effondré et la République Indépendante d’Azerbaïdjan est fondé.
Premiers secrétaires de Comité Centrale de Partie Communiste :
1. Sergey Kirov - 24 Juillet 1921 — Janvier 1925
2. Ruhulla Ahundov - 1925 — 1926
3. Levon Mirzoyan - 21 Janvier 1926 — 5 Août 1929
4. Nikolay Gikalo- 5 Août  1929 — 5 Août  1930
5. Vladimir Polonski- 5 Août  1930 — Janvier 1933
6. Ruben Rubenov-7 Février 1933 — 10 Décembre 1933
7. Mircefer Bağırov-15 Décembre  1933 — 6 Avril 1953
8. Mirteymur Yagubov-6 Avril 1953 — 12 Février 1954
9. İmam Mustafayev-16 Février 1954 — 8 Juillet  1959
10. Veli Ahundov- 10 Juillet  1959 — 14 Juillet  1969
11. Hayda AEliyev-14 Juillet  1969 — 3 Décembre k 1982
12. Kamran Bağırov-3 Décembre 1982 — 21 Mai 1988
13. Ebdürrehman Vezirov-21 Mai 1988 — 20 Janvier 1990
14. Ayaz Mütellibov-25 Janvier 1990 — 14 Septembre 1990



Oxunub: 101822



Azərbaycan Televiziyaları
İnternet Radio